La Banque centrale thaïlandaise assouplit le contrôle des changes

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 21/04/2022 à 00:00 | Mis à jour le 21/04/2022 à 02:39
Photo : Reuters
Banque-Thailande

La Banque de Thaïlande a déclaré lundi qu'elle avait encore assoupli le contrôle des changes afin de faciliter les mouvements de capitaux et la gestion des risques dans un contexte de volatilité.

La Banque de Thaïlande (BOT) a déclaré lundi dans un communiqué qu’elle avait effectué de nouveaux changements dans le contrôle des changes afin de réduire les limites de transfert, de faciliter la couverture de devises et de supprimer la nécessité de pièces justificatives. Des assouplissements qui s’ajoutent à ceux consentis l'année dernière pour encourager les sorties de capitaux et faire face à la volatilité.

Le plafond de 50 millions de dollars imposé jusqu’ici sur les prêts annuels aux entreprises non affiliées et aussi sur les achats immobiliers à l'étranger sera également supprimé.

Ces changements, qui entreront en vigueur une fois publiés dans la Gazette royale, le Journal officiel thaïlandais, prévoient également d’autoriser les transferts à l’étranger pour un plus grand nombre de motifs et de supprimer la nécessité d'une approbation préalable de la BoT.

Les entreprises thaïlandaises seront autorisées à acheter des devises étrangères pour les transférer dans le royaume si nécessaire. Auparavant, les transferts n’étaient autorisés que par le biais de comptes de dépôt en devises étrangères, a précisé la banque centrale.

Les entreprises résidentes seront autorisées à gérer leur exposition au risque de change dans un cadre plus large.

Les transactions en devises étrangères nécessiteront moins de pièces justificatives, ce qui permettra de réduire les coûts et la paperasserie administrative, a déclaré la BoT.

"Cela permettra aux exportateurs, aux importateurs et aux acteurs de la chaîne d'approvisionnement de gérer plus efficacement leurs risques de change", a-t-elle ajouté.
 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale