LE CHIFFRE DE LA SEMAINE - Plus de 1.000 bars illégaux à Bangkok

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 17/12/2009 à 01:00 | Mis à jour le 05/08/2022 à 06:01
Photo : LPJ Bangkok.com - Plus d'un millier de bars de Bangkok ne répondraient pas aux normes de sécurité, selon un rapport de la Commission anti-corruption du secteur public (PACC)
Bar-Patpong

Plus de 1.000 bars de Bangkok ne répondent pas aux normes de sécurité et mettent en danger leurs clients, a révélé début décembre un rapport de la Commission anti-corruption du secteur public (PACC).

La plupart des bars sans licence ne possèdent pas de sorties de secours et se sont avérés illégalement modifiés, tandis que les exploitants n'avaient pas de permis pour ouvrir des établissements de divertissement nocturne, souligne l'enquête. "Certains bars qui ont été perquisitionnés par les autorités ferment simplement quelques jours avant de réouvrir sous un autre nom", a précisé le secrétaire général du PACC Phinyo Thongchai, cité par le Bangkok Post, avant d'ajouter que la plupart des clients de ces endroits sont des adolescents. L'enquête intervient près d'un an après l'incendie de la boîte de nuit Santika à Ekamai, qui avait fait une soixantaine de morts et plus de 200 blessés la nuit du nouvel an. Cette dernière possédait des issues de secours en nombre insuffisant, la plupart mal indiquées.

Jeudi 17 décembre 2009

Lire aussi notre article du 5 janvier 2009, L'incendie le plus meurtrier depuis 12 ans remet en lumière le laxisme ambiant en matière de sécurité

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale