Mardi 21 septembre 2021
TEST: 2238

ESCAPADES - Hua Hin, lieu de villégiature royale

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 02/06/2016 à 22:00 | Mis à jour le 09/02/2018 à 08:16
HH-350

Située à 200 km de Bangkok, Hua Hin est l'une des plus anciennes stations balnéaires du pays et aussi une destination privilégiée des touristes. Avec ses longues plages, ses marchés flottants et autres attractions conçues pour le tourisme, la ville ne manque pas de charme.

De petit village de pêcheurs, Hua Hin est devenue en un siècle une station balnéaire très fréquentée, particulièrement lors des vacances et longs week-end depuis que la famille royale en a fait sa ville de résidence d'été ainsi qu'avec la création de la ligne de chemin de fer qui relie Bangkok à la Malaisie.

Aujourd'hui, Hua Hin est un mélange de plages et de ville, reflète une ambiance cosmopolite et séduit toujours autant, principalement les Thaïs de Bangkok de par sa proximité avec la capitale mais aussi les familles pour qui la vie nocturne de Pattaya, Phuket ou Samui se conjugue mal avec de jeunes enfants. Les seuls que l'on voit très peu dans le coin, les backpackers, si la nourriture et les transports publics restent bon marchés, se loger à Hua Hin ou boire un verre dans un bar revient plus cher.

L'activité touristique se concentre principalement dans les alentours de la gare ainsi que dans les activités "incontournables" telle que le marché de nuit, les marchés flottants et le temple Mongkuol, cette ville de 90.000 habitants possède pourtant d'autres ressources. A vélo pour les plus sportifs ou à scooter, entre mangroves, plages isolées, temples originaux et marché d'artisanat, Hua Hin pourrait bien vous surprendre.

Première étape pour se faire une idée à 360 degrés de la ville, direction le point de vue de Hin Lek Fai que l'on peut traduire par point d'observation des incendies. A 3 kilomètres à l'ouest de la ville, sur la route qui mène aux cascades de Pala U, vous pourrez admirer le paysage de Cha'am à Khao Tao en passant par les montagnes birmanes. Promenez-vous entre les six points de vue dans un cadre verdoyant agréable. Avec une altitude de 160 mètres et ses côtes escarpées pour atteindre le sommet, la colline est un véritable challenge pour les sportifs et un passage obligé pour toutes les courses vélos qui passent par Hua Hin.

Direction le nord de la ville pour une visite du Sirindhorn Environnemental Center à une quinzaine de kilomètres du centre ville. Crée en l'honneur de la princesse Sirindhorn, ce centre a pour vocation de protéger certaines espèces de plantes et d'animaux, mais aussi via un musée de  sensibiliser la population aux problèmes d'environnement. Malgré une entrée gratuite, on regrette le manque de qualité au niveau de la scénographie, les informations souvent très basiques ainsi que le fait que certains outils didactiques soient déjà hors service.

Continuez votre route quelques centaines de mètres plus loin pour vous rendre au Mrigadayavan Rama VI Palace, rien à voir avec le palais résidentiel qui se trouve dans le centre ville de Hua Hin, celui-ci beaucoup moins fréquenté vous plonge dans le passé. Créé par un architecte italien, chaque maison en teck est reliée par un réseau de couloirs sur pilotis, jusqu'à un accès privilégié à la plage. Le palais se trouve au cœur d'un superbe parc entre plages et mangroves.

Côté sud de la ville, rendez-vous au pied de Khao Takiab aux aurores pour le marché aux fruits de mer qui se tient tous les jours de 5 heures à 8 heures du matin, c'est ici que la plupart des restaurants et hôtels viennent se fournir en produits frais. Offrez-vous après le tour au marché l'ascension de Khao Takiab, pour une jolie vue sur la ville.

Un peu plus au sud, Khao Tao, la colline en forme de tortue qui se dessine à 7 kilomètres. Si vous êtes en Thaïlande depuis un moment, la plupart des temples ont sans doute cessé de vous surprendre et pourtant, le wat Khao Tao dédié à toutes sortes de divinités, que ce soit Bouddha, Vishnu, Khun Yin ou encore le Roi, avec son mélange d'influences chinoise, thaï et une touche de parc d'attractions pourrait bien vous enchanter le temps d'une promenade.

Envie de faire un peu de shopping, d'acheter vêtements, souvenirs et objets de décoration différents de ce que vous trouvez habituellement dans les marchés en Thaïlande, au Cicada Market, pas de pantalons avec des éléphants mais beaucoup d'artisanat à prix raisonnable. Le marché se tient tous les vendredis, samedis et dimanches soirs, promenez-vous entres les échoppes aérées, arrêtez-vous pour manger à l'un des nombreux stands tout en écoutant des groupes jouer de la musique, parcourez les quelques galeries d'artistes.

Catherine VANESSE (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) vendredi 3 juin 2016
{loadposition 728-2_bangkok-article}

0 Commentaire (s) Réagir