Mercredi 19 septembre 2018
Auckland
Auckland
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les Kauris, en voie d'extinction ?

Par Le Petit Journal Auckland | Publié le 24/06/2018 à 13:43 | Mis à jour le 22/07/2018 à 17:10
Photo : @ Jacques Vandinteren
Kauris Nouvelle-Zélande

Vous en avez sûrement entendu parler, les Kauris sont ravagés par une maladie mortelle. Des parcs sont partiellement fermés au public dans l'Ile du Nord. Les randonneurs sont sollicités pour laver leurs chaussures au milieu des chemins. Alors que se passe-t-il dans ces forêts ? 

Les arbres sacrés de l'Aotearoa sont tués par un agent pathogène découvert en 2009 seulement, et officiellement nommé en 2015 "Phytophthora agathidicida". La grande majorité des arbres meurent suite à l'infection. Le problème ? Il n'existe aucun remède à ce jour. Des mesures permettent toutefois de limiter l'expansion.

Comment cette maladie opère-t-elle ? 

Cet agent pathogène peut sentir les racines de l'arbre et se déplacer jusqu'à elles. Le mycelium se propage alors dans le système racinaire de l'arbre et attaque les tissus à la base du tronc. L'agent produit des spores qui vont infecter les arbres alentours.

La difficulté pour protéger les kauris de la maladie est double. Tout d'abord, la cellule reproductrice de l'agent peut être transportée par un rien de terre. Ensuite, un arbre malade n'a pas de symptôme visible de l'extérieur.

Comment éviter de propager la maladie en tant que randonneur ?

En entrant dans une zone peuplée de kauris, vous trouverez des points de nettoyage. Il faut alors :

  1. Enlevez toute la terre de vos chaussures et matériel chaque fois que vous entrez ou quittez une forêt / zone avec des arbres indigènes, et à chaque station de nettoyage.
  2. Utilisez le désinfectant seulement après avoir enlevé toute la terre.
  3. Restez sur le chemin et éviter les racines des kauris si possibles.

 

Station de nettoyage des chaussures
Station de nettoyage des chaussures

 

Si vous avez des questions concernants les mesures de prévention selon le type de balade que vous réalisez, ce site vous explique tout.

Pourquoi protéger ces arbres ?

Le Kauri vit 1000 ans ou plus. C'est un des arbres les plus larges au monde avec un diamètre moyen de 2m, et une hauteur qui atteint les 50m. Le plus large aujourd'hui est Tane Mahuta, dans la forêt de Waipoua : 4.6m de diamètre et 52m de hauteur. Son âge est estimé entre 1200 et 2000 ans. 

 

Tane Mahuta kauri le plus large de Nouvelle Zelande
Tane Mahuta, dans la forêt de Waipoua

 

Ces conifères sont la pierre angulaire des forêts dans le haut de l'Ile du Nord, où ils vivent au milieu de nombreuses autres espèces. En effet, vous ne trouverez pas d'espace spécifiquement composé de kauris.

Historiquement et culturellement ces arbres sont très importants en Nouvelle-Zélande. Pour les Maoris ils sont les rois des feuillus. Le Kauri assure la connexion entre les hommes et le monde spirituel. Dans l'art, la mythologie, les guerres, les rituels, le kauri appartient à cet héritage maori.

 

Le Petit Journal Auckland

Le Petit Journal Auckland

100 % lifestyle & actus, Le Petit Journal Auckland est LE média numéro 1 et incontournable pour tous les francophones attachés à la Nouvelle-Zélande !
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

francois lun 25/06/2018 - 08:32

Article interessant, car il est important de preserver ces arbres legendaires. Il pourrait etre egalement judicieux, dans un article a suivre, d'aborder le sujet de la destruction historique des forets de kaori, au 19 eme et 20 siècles, pour utiliser le bois de Kauri dans la construction navale anglaise! (entre autres) . Les Kaori d'aujourd'hui sont des survivants, raison de plus pour les preserver. et un bravo pour votre journal, interessant et bien documente.

Répondre
Sur le même sujet