Mercredi 18 juillet 2018
Auckland
Auckland
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Découvrir la culture maorie avec la famille Harding

Par Claire Bisson | Publié le 28/06/2018 à 09:01 | Mis à jour le 02/07/2018 à 05:12
Photo : Costume traditionnel maori porté lors de grands événements tels qu’un powhiri, la cérémonie d’accueil maorie.
Costume traditionnel maori porté lors de grands événements tels qu’un powhiri, la cérémonie d’accueil maorie.

Article de Claire Bisson du blog Bornes To Be Wild

 

Expérimenter et vivre une expérience maorie unique n’est pas donné à tout le monde. Il faut du temps et puis la chance de faire de bonnes rencontres, ce qui n’arrive pas toujours lors d’un séjour en Nouvelle-Zélande.

La famille Harding vit à Whangarei. Il y a un an, elle a monté un projet fou: « Tu Tika tour ». Leur but ? Connecter avec les voyageurs en leur faisant découvrir la culture maorie sous toutes ses coutures : plats traditionnels, chansons, danses, costumes, artisanat, histoires et légendes… L’expérience offre un très beau tour d’horizon de la culture maorie.

 

Tu Tika : une aventure entrepreneuriale familiale

« Tu Tika » signifie « stand true » en maori (rester authentique) Et c’est ce que la famille souhaite véhiculer à travers cette expérience offerte aux voyageurs : rester authentiques dans leur culture, leurs valeurs et leurs croyances.

L’histoire de Mervyn et Rangimarie, c’est avant tout une histoire de passion et de partage. Il y a 20 ans le couple se marie et a l’idée de monter un tour pour promouvoir la beauté de la région de Whangarei – région peu connue des voyageurs qui lui préfèrent la fameuse Bay of Islands.

Mauvais timing car Rangi et Merv voient leur carrière évoluer à ce moment-là et il devient difficile de concilier leur vie professionnelle avec ce projet qui est alors mis en stand-by.

Plusieurs années s’écoulent jusqu’au jour où les Harding partent trois semaines en vacances à Hawaï. Une rencontre va alors tout changer. Une famille hawaïenne les reçoit comme des frères et leur fait découvrir la culture indigène d’Hawaï. Cette famille devient la leur et elle leur permet de découvrir des choses auxquelles ils n’auraient jamais eu accès sans eux. Rangi et Merv réalisent alors qu’on ne perçoit vraiment une culture que si on l’expérimente et cela les rappelle à leur rêve de jeunesse.

 

Costume traditionnel maori
Costume traditionnel maori porté lors de grands événements tels qu’un powhiri, la cérémonie d’accueil maorie

 

De retour à Whangarei la famille Harding décide de faire vivre à leur tour une expérience culturelle spéciale aux voyageurs de Nouvelle-Zélande. Ils montent ensemble Tu Tika Tour et parents comme enfants participent à ce pari un peu fou.

Entre contraintes administratives et budgétaires, le projet a mis deux ans à se mettre en place. Malgré les difficultés, la famille a refusé de laisser tomber car elle savait qu’elle avait quelque chose de spécial à partager.

Aujourd’hui Tu Tika a bientôt un an et les voyageurs se font de plus en plus nombreux à venir les rencontrer dans leur maison à Whangarei pour venir en apprendre plus sur la culture, les croyances et traditions maories.

L’histoire de Tu Tika me fait penser à cette citation :  " La patience est la calme acceptation que les choses puissent arriver dans un ordre différent que celui que l’on avait imaginé ".

J’en fais part à Rangi qui me répond avec une autre citation : " All in a good time... but can you hurry up " (chaque chose en son temps mais dépêche toi !).

Cette réponse est le parfait reflet de l’esprit des Harding : une famille pleine d’humour et d’esprit avec un petit twist de folie qui les rend incroyablement attachants ! Tout ce qu’on est et tout ce qu’on aime chez Bornes To Be Wild.

 

Famille Harding experience Maorie
La famille Harding au complet

 

Au programme d'une demi-journée avec la famille Harding

- Powhiri : la cérémonie d’accueil maorie. Mervin accueille ses invités en costume traditionnel et avec des chants maoris. « N’aies pas peur ça peut paraître impressionnant mais c’est pour te souhaiter la bienvenue. » C’est vrai que Mervin n’est pas très rassurant et j’imagine bien la tête des premiers colons face à l’agressivité du Powhiri.

Mervin a interprété des spectacles maoris pendant des années au musée d’Auckland avant de devenir ambassadeur de la culture maorie en réalisant des spectacles à travers le monde entier. Autant dire qu’il a le show dans la peau !

- Petit-déjeuner en famille : maori bread, miel manuka, confiture maison et plein d’autres délicieux produits de la région. J’ai réalisé que les Maoris et les Français partagent une même passion : le pain et le beurre. Un repas sans pain n’est pas un vrai repas !

- Mythologie maorie : Mervyn et Rangi vous content les histoires et légendes maories du pays et de la région de Whangarei. Vous découvrirez notamment l’histoire qui a donné son nom à la ville de Whangarei, l’histoire des deux soeurs princesses Reipe and Reitu.

 

Legendes maories
Papatuanuku, la mère nature chez les maoris – Parihaka mount, Whangarei

 

- Initiation au weaving : cette technique de tressage avec des feuilles permet de réaliser des paniers ou autres décorations botaniques.

- Chansons et danses traditionnelles : plus facile d’apprendre en s’amusant. On apprend quelques mots de maoris à travers une chanson enfantine qui va vous rester dans la tête tout le reste de la journée.

- Visite guidée dans Whangarei : Otuihau Whangarei Falls, Parihaka and Pohe’s Bridge… Mervin vous fera découvrir la face cachée et l’histoire de chacun de ces lieux emblématiques de Whangarei. Vous découvrirez que les français n’étaient pas les seuls à construire des fortifications en haut des montagnes pour se protéger des ennemis.

 

Mount Parihaka  Whangarei
Mount Parihaka – Whangarei ©travelphotoskiwi

 

- Kiwi house : un centre de protection de cet animal nocturne emblématique de la Nouvelle-Zélande. Quasi-impossible de le voir en habitat naturel, c’est l’occasion d’observer ce drôle d’oiseau. S’il se cache lors de votre venue, vous aurez droit à un autre ticket d’entrée pour revenir l’observer à l’heure du repas.

- Hangi : le hangi se cuisine traditionnellement dans la terre. Vous découvrirez comment cuisiner de façon « moderne » ce plat traditionnel maori avant de tous vous mettre à table en famille.

- Whakawatea / farewell : allez, on garde un peu de mystère, vous découvrirez sur place en quoi cela consiste.

 

Préparation du "modern hangi" (le plat traditionnel maori) en vidéo 

 

Qu'est-ce qu'on a pensé de Tu Tika ?

Tu Tika Tour est idéal pour qui souhaite avoir un bel aperçu de la culture maorie en seulement 5 heures. C’est parfait pour les voyageurs qui viennent visiter la Nouvelle-Zélande en seulement 2 ou 3 semaines et qui souhaitent vivre une expérience maorie unique, loin des foules de touristes. C’est donc une très belle alternative aux très touristiques villages maoris de Rotorua. Tu Tika accueille très peu de voyageurs à la fois, car l’expérience se veut unique, personnelle et authentique. La famille veut connecter avec ses invités, ce qui est difficile à faire en groupe.

Selon moi, c’est l’expérience parfaite à vivre en famille ou en couple. Les backpackers auront du mal à débourser 300$ pour une activité mais qu’ils guettent les offres sur book.me car il y a souvent des réductions allants jusqu’à 50%, ce qui rend l’expérience plus qu’abordable (on a tout de même deux repas copieux dont un délicieux hangi, une visite guidée de la ville, une entrée à la kiwi house… et surtout on a l’occasion de partager l’intimité d’une famille maorie et de découvrir des rites et traditions maories très peu accessibles pour les voyageurs.

 

Retrouvez cet article et bien d'autres sur le blog et l'Instagram de Bornes to be wild.

Nous vous recommandons

Claire Bisson Le Petit Journal Auckland

Claire Bisson

Claire a fondé le collectif de voyageurs français Bornes To Be Wild. Avec sa bande elle voyage aux 4 coins du monde et partage sa passion et ses bons plans sur son blog et son compte Instagram.
0 CommentairesRéagir

Actualités

FESTIVAL

Le Renault French Festival : l'événement frenchy de Nouvelle-Zélande

Ça y est, le Renault French Festival, c'est fini. Cette année encore, cette rencontre culturelle a cartonné avec plus de 40 000 visiteurs. C'est le plus gros évènement français de Nouvelle-Zelande.

Que faire à Auckland ?

SPORT

Les meilleures stations de ski de Nouvelle-Zélande

Le Petit Journal Auckland vous présente quelques-uns des meilleurs spots pour aller taquiner la poudreuse et balancer des répliques de Jean-Claude Duce en toute sérénité !

Sur le même sujet