Mercredi 20 janvier 2021

Unilever va expérimenter la semaine de 4 jours en Nouvelle-Zélande

Par Côme Prieur | Publié le 03/12/2020 à 08:18 | Mis à jour le 03/12/2020 à 08:38
Photo : La filiale néo-zélandaise d’Unilever a annoncé cette semaine qu’elle allait tester la semaine de travail de quatre jours pendant un an.
unilever semaine de 4 jours

La filiale néo-zélandaise d’Unilever a annoncé cette semaine qu’elle allait tester la semaine de travail de quatre jours pendant un an. Cette expérimentation qui devrait débuter dès le mois de décembre n’impliquera pas pour autant de baisse des salaires pour les employés de l’entreprise.

Les résultats obtenus par l’entreprise, qui compte plus de 150 000 salariés à travers le monde, pourraient entraîner, ou non, une généralisation de ce mode de travail par les autres filiales du groupe. L’objectif principal étant de faire permettre aux employés de gagner en productivité tout en bénéficiant d'un jour 

La possibilité de passer à la semaine de 4 jours avait été évoquée dès le mois de mai dernier par Jacinda Ardern comme solution pour  redresser l’économie néo-zélandaise mis à mal par la pandémie de Covid-19.

« Notre objectif est de mesurer la performance sur la production, pas sur le temps. (…) C’est un moment enthousiasmant pour notre équipe, une façon de valider le rôle de catalyseur que le Covid-19 a joué pour bouleverser les pratiques dans le monde du travail » a confié le directeur général d’Unilever New Zealand, Nick Bangs,  à la suite de cette annonce.

 

Côme Prieur Le Petit Journal Auckland

Côme Prieur

Breton et passionné par le journalisme depuis petit je suis actuellement étudiant en 3ème année à Sciences Po Lille. Très heureux d’écrire sur la NZ et l'Australie, j’aime consacrer mon temps libre à l’écriture, le tennis ou le cinéma.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet