Dimanche 26 septembre 2021
TEST: 2237

Level 2 : réouverture des écoles et des entreprises

Par Amandine Brugier | Publié le 07/05/2020 à 09:10 | Mis à jour le 08/05/2020 à 01:18
Photo : Level 2 : réouverture des écoles et des entreprises
Level 2 réouverture écoles entreprises

Ce jeudi, à 13h, lors de la traditionnelle conférence de presse, Jacinda Ardern, Première Ministre et Ashley Bloomfield, Directeur Général de la Santé ont révélé à quoi ressemblera la vie lorsque la Nouvelle-Zélande passera au niveau d'alerte 2. Après six semaines de confinement sans précédent, le pays pourrait passer à un régime d'alerte moins restrictif dès la semaine prochaine.

Réouverture des écoles

Tous les centres d'apprentissage préscolaire et les écoles seront physiquement ouverts, y compris pour les élèves de la 11e à la 13e année. L'enseignement à distance sera disponible pour ceux qui ne peuvent pas aller à l'école, par exemple lorsque les gens s'isolent.

Les services d'apprentissage préscolaire et les écoles sont des environnements sûrs pour les enfants, les jeunes et le personnel. Des mesures supplémentaires de contrôle de la santé publique sont en place pour prévenir la propagation des maladies et pour soutenir la recherche des contacts.

L'enseignement d'enseignement supérieur est un environnement sûr pour les étudiants et le personnel, dans lequel ils peuvent retourner au niveau d'alerte 2. Les établissements mettront en œuvre les exigences en matière de santé publique et d'éloignement physique en fonction du contexte, et travailleront en étroite collaboration pour garantir un environnement sûr où les étudiants pourront poursuivre leur apprentissage.

Lieux de travail et entreprises

Au niveau d'alerte 2, les entreprises peuvent fonctionner si elles sont en mesure de le faire en toute sécurité. Les principales exigences en matière de santé publique restent les mêmes au niveau d'alerte 2. Les entreprises doivent maintenir des mesures d'hygiène, notamment l'éloignement physique, le lavage des mains et le nettoyage régulier des surfaces. Toutes les entreprises sont encouragées à utiliser des méthodes de travail alternatives si possible. 

 

Amandine Brugier Le petit journal auckland

Amandine Brugier

Spécialisée en communication événementielle et RP à l'ISCOM Paris, je suis actuellement stagiaire en tant qu'Event Manager / Rédactrice Web
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet