Vendredi 14 août 2020

À la rencontre des pilotes chevronnés du Marlborough Aero Club

Par Sarah Nicoud | Publié le 28/02/2019 à 01:58 | Mis à jour le 21/05/2020 à 04:12
Photo : Marlborough Aero Club
Aero Club Marlborough Club Aviation Nouvelle-Zélande Auckland

La magie de voler dans les airs a inspiré un groupe de passionnés d’aviation qui a créé en 1928 le Marlborough Aero Club à l’aérodrome d’Omaka. Le Marlborough Aero Club est aujourd’hui l’un des spécialistes de la formation de pilotage sur piste en Nouvelle-Zélande, et organise régulièrement des compétitions pour les pilotes chevronnés.

Ce club si spécial a officiellement débuté lors d’une réunion publique de 1928 organisée par des passionnés de vol afin de promouvoir, encourager et développer la pratique de l’aéronautique en Nouvelle-Zélande.

Quatre-vingt-dix ans plus tard, le club basé à Omaka est une entité florissante, formant des pilotes commerciaux et de loisirs. Des compétitions sont organisées tout au long de l’année dont la plus célèbre : « Healthy Pilots Bush » qui se tient en février.

Cette compétition d'atterrissage de précision et d'atterrissage STOL (décollages et atterrissages courts) est gérée par le Marlborough Aero Club en collaboration avec son sponsor principal Dave Baldwin de Bulls Flying Doctor Service.

À noter que des pilotes de tous niveaux peuvent participer à cet événement. Les spectateurs pourront quant à eux profiter de l’hospitalité des membres du club Marlborough ainsi que des infrastructures de l’aérodrome.

Pour les plus curieux d’entre-nous, une journée portes-ouvertes se tient à Omaka au mois d’avril. Fort de ses 90 années d’expérience et avec plus de 300 membres actifs et plus d’une douzaine de pistes d’atterrissage, le Marlborough Aero Club est sans nul doute l’un des clubs d’aviation les plus célèbres de Nouvelle-Zélande.

 

44495340_10215115051863043_5136023541547794432_o

Sarah Nicoud

Après son aventure Australienne il y a deux ans, Sarah part à la conquête de la Nouvelle-Zélande pour une expérience de vie enrichissante. Elle est heureuse de partager avec les lecteurs du Petit Journal Auckland sa curiosité vis-à-vis de l’actualité.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet