TEST: 2237

Des centaines d'individus manifestent à Auckland pour la Birmanie

Par Emile Brehant | Publié le 08/02/2021 à 09:38 | Mis à jour le 08/02/2021 à 09:46
Photo : Près de 300 personnes se sont rassemblées sur la place Aotea à Auckland.
birmanie auckland protest

Environ 300 Birmans se sont réunis ce vendredi sur la place Aotea Square à Auckland pour protester contre le coup d’État survenu dimanche dernier en Birmanie. Les manifestants appellent le gouvernement à adopter une position plus ferme sur le sujet.

Dans la nuit de dimanche à lundi dernier, le peuple birman voyait subitement ses 10 dernières années de démocratie disparaître sous ses yeux. Le 1er février, l’armée birmane a procédé aux arrestations successives de Aung San Suu Kyi, cheffe du gouvernement birman, et de Win Myint, président du pays. 

La Birmanie, comme son peuple, se retrouve ainsi une nouvelle fois sous le joug d’une dictature militaire, qu’elle a déjà connue de 1962 à 2011, avant la mise en place d’une transition démocratique, qui n’a donc malheureusement pas résisté face au coup d'État militaire survenu en début de semaine.

Dans ce contexte, près de 300 Birmans de Nouvelle-Zélande ont manifesté ce vendredi dans le centre d’Auckland sur la place Aotea Square. Ils exigent que le gouvernement néo-zélandais ne reconnaisse pas le régime militaire nouvellement formé, et se joigne à ses alliés comme la Grande-Bretagne, le Canada et les États-Unis, qui ont déjà condamné publiquement la prise de pouvoir de l'armée birmane.

 

Emile Brehant Le Petit Journal Auckland

Emile Brehant

Étudiant en journalisme, je suis ravi de couvrir l’actualité néo-zélandaise pour nos expatriés français. Actuellement en France, j’espère pouvoir un jour venir voir de plus près ce pays à l’histoire et à la culture aussi passionnante qu’intrigante.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Auckland !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'éditon Auckland.

À lire sur votre édition locale