Jeudi 2 juillet 2020

Ces entreprises françaises qui participent à l'effort de guerre

Par Lucas Morlier | Publié le 01/04/2020 à 01:38 | Mis à jour le 17/04/2020 à 04:12
Photo : Decathlon a fait don de tous ses masques Easy Breath
Decahtlon Don Masques

En ces temps de pandémie mondiale, de nombreuses entreprises Françaises et internationales ont décidé d’agir pour tenter d’endiguer, à leur façon, la propagation du virus. Depuis plusieurs mois à travers le monde, près de deux millions de personnes ont été touchées et près de 128 000 sont décédées.

Pierre Fabre/Avène

Depuis plusieurs semaines, les équipes de l'usine dermo-cosmétique du groupe Pierre Fabre, dont fait partie Avène sont mobilisées pour produire un gel hydroalcoolique. Les pharmaciens qui sont en première ligne et leurs patients en ont un besoin vital pour se protéger du Covid-19. Dans un premier temps, les quantités produites s’élèveraient à 500 000 unités en France et 200 000 au Brésil. Les premiers gels sont déjà arrivés dans les pharmacies et des crèmes pour les mains ont été données aux soignants en France pour apaiser leurs irritations.

 


Pernod Ricard / LVMH

La société Ricard, dont le siège est à Marseille, a décidé de mettre à la disposition du laboratoire Cooper qui livre l'ensemble des pharmacies françaises, ses stocks d'alcool pur afin de permettre une production de gel hydroalcoolique en masse. 70 000 litres vont être donnés pour une production estimée de 1,8 million de flacons individuels de 50 millilitres. Le groupe de luxe LVMH s'est également mobilisé pour fabriquer en grande quantité ces gels ainsi que des masques pour les donner aux hôpitaux dans le but de ralentir au maximum la propagation du virus.
 


Decathlon

Le masque Easybreath de Decathlon, vendu pour les explorations marines, a été coupé à la vente. Il n’est plus possible d’acheter ces masques en ligne. Une équipe pluridisciplinaire internationale a permis la création d’adaptateurs pour filtres antiviraux / antibactériens à fixer sur ces masques. Ces derniers sont désormais utilisés par les personnels soignants dans les hôpitaux pour les protéger d’une contamination par le virus.

 

 

Renault/PSA

Les groupes PSA et Renault utilisent leurs usines pour contribuer à la fabrication de respirateurs artificiels (création de pièces imprimées en 3D et montage des blocs mécaniques pour les respirateurs). Les deux constructeurs s’organisent pour monter des lignes de production de matériels à destination des soignants. Un objectif de 400 respirateurs par jour a été annoncé par Franck Guérin, responsable de l’atelier de fabrication de ces respirateurs, du groupe PSA. 
 

 

Air Liquide

Face à l'urgence de disposer de ventilateurs pour traiter les patients les plus gravement atteints par les coronavirus (Covid-19), Air Liquide, leader mondial des gaz, technologies et services pour l’Industrie et la Santé, a conduit un groupe d'industriels français à produire 10 000 ventilateurs en 50 jours - une demande directe du gouvernement Français.

 

 

L'Oréal

En réponse à la pénurie de gels hydroalcooliques, le groupe L'Oréal, l'un des plus grands producteurs de produits de beauté au monde, a annoncé utiliser ses usines pour fabriquer du désinfectant pour les mains et du gel hydroalcoolique sous sa marque Garnier. Les produits seront envoyés aux employés des supermarchés. Pour les soutenir et améliorer leur sécurité, la marque Garnier produit des centaines de milliers de désinfectants pour les mains par jour. Ils seront distribués aux travailleurs locaux dans le monde entier.

 

 

En Nouvelle-Zélande aussi !

La distillerie CarbonSix, basée à Auckland, qui produit sa propre vodka et son gin ainsi que des spiritueux sous contrat pour d'autres marques, a également  fabriqué des désinfectants pour les mains. Il s'agissait de la toute première distillerie Néo-Zélandaise à le faire. D'autres lui ont emboité le pas telles que Hallertau ou Good Georges.

 

 

Lucas Morlier

Lucas Morlier

De La Rochelle à Paris pour conquérir la capitale. J’aime l’humour et le PSG, que je place volontairement dans la même phrase. Actuellement à Auckland pour découvrir la Nouvelle-Zélande. Diplômé de l'école W.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet