Après Splore, le Lantern Auckland Festival est lui aussi repoussé

Par Emile Brehant | Publié le 26/02/2021 à 09:40 | Mis à jour le 26/02/2021 à 09:44
Photo : Visuel de l'édition 2019 du festival (Stuff).
lantern auckland festival

Les célébrations du Nouvel An chinois devront attendre un peu. Initialement prévu du 25 au 28 février, le Lantern Auckland Festival se tiendra finalement du 4 au 7 mars prochain.

Le plus grand festival culturel chinois de Nouvelle-Zélande voit ses plans contrariés. Prévu pour être lancé le 25 février prochain, l’événement est reporté face au retour du virus dans la communauté d’Auckland, imposant de dimanche à mercredi dernier un confinement de trois jours.

À l’image d’autres événements, comme le Splore Festival, le Lantern Auckland Festival est donc contraint de repousser son lancement au 4 mars prochain. Toujours sous un état d’alerte de niveau 2, la ville d’Auckland n’est pas en mesure de couvrir un événement si prisé de la population. « Comme il ne peut se tenir qu'au niveau d'alerte 1, nous l'avons retardé d'une semaine pour laisser plus de temps et ainsi revenir à ce niveau. » a déclaré Phil Goff, maire d’Auckland.

Les centaines de lanternes faites à la main, la musique, la danse, les artistes de théâtre, les expositions et les ateliers d'arts martiaux, les stands d'art et d'artisanat, les stands de nourriture chinoise et asiatique ainsi que le traditionnel feu d'artifice, sont autant d'éléments qui devront patienter sagement avant d’envahir les rues de la plus grande ville du pays.

Emile Brehant Le Petit Journal Auckland

Emile Brehant

Étudiant en journalisme, je suis ravi de couvrir l’actualité néo-zélandaise pour nos expatriés français. Actuellement en France, j’espère pouvoir un jour venir voir de plus près ce pays à l’histoire et à la culture aussi passionnante qu’intrigante.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Auckland !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'édition Auckland.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale