Lundi 18 février 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Surtourisme - Santorin dans le collimateur du parlement européen

Par Aurore Le Perff | Publié le 27/01/2019 à 13:47 | Mis à jour le 28/01/2019 à 15:48
Photo : @ pixabay
Surtourisme - Santorin

Santorin, victime de surtourisme, fait partie des destinations ayant atteint leur point de saturation selon un rapport de la commission du transport et du tourisme (TRAN) du parlement européen.

Le surtourisme à Santorin en chiffres

Santorin est une île magnifique qui attire la foule de par ses plages volcaniques, ses paysages panoramiques à couper le souffle, et ses petites maisons blanches et dômes bleus qui ont fait la réputation de l’île. Santorin transpire de romantisme avec ses couchés de soleil magiques, et est même devenue une ‘destination mariage’ en vogue. Plus de 500 cérémonies ont d'ailleurs lieu chaque année.

Oui mais voilà… Selon ce rapport achevé en octobre 2018 et publié le 16 janvier 2019, la beauté et l’avenir de cette île est en péril. Il raconte les ravages du surtourisme et fait état d’un manque de contrôle des autorités grecques.

En chiffres, le rapport dénonce les croisiéristes qui amènent les touristes sur l’île pour une journée par vagues de milliers. En 2016, on dénombrait 2 000 visiteurs en croisière par jour, avec des pics de 18 000 par jour durant la haute saison. Rappelons que Santorin compte 15 550 habitants et couvre une superficie de 76 km2.

Certes, le chiffre d’affaires de l’île atteint le milliard d’euros par an (CityContact, 2018), mais cela doit-il se faire au détriment de l’île elle-même et de son futur ?

Les impacts négatifs du surtourisme à Santorin

Les impacts négatifs répertoriés par le rapport de la commission montrent bien que ce n’est plus vivable. Le surplus des touristes par rapport aux habitants entraîne la colère des locaux qui n’ont plus accès à des conditions de vie agréables. Leur routine s’opère entre embouteillages, encombrement des infrastructures, pénuries d’eau et d’énergie. De plus, même si l’économie de l’île se porte bien, le développement des locations à court terme Airbnb au profit des touristes se fait au détriment des résidents et travailleurs saisonniers qui ne parviennent pas à trouver de logements abordables.

Cette surpopulation sur l’île entraîne également une dégradation de l’environnement mais aussi une forte accumulation des déchets.

Même les touristes se plaignent des touristes. En même temps, si vous vous attendez à visiter une destination de rêve pour vous détendre et errer tranquillement dans les petites ruelles cycladiques, Santorin en plein mois d’août risque de vous faire déchanter rapidement.

Des mesures concrètes ont-elles été prises ?

Le rapport explique que « les autorités locales ont tiré la sonnette d'alarme, mais elles s'appuient principalement sur le gouvernement central, alors qu'elles disposent de pouvoirs et de ressources limités". L’objectif est de pouvoir « assurer un service de qualité, préserver l’environnement et répartir le nombre d’arrivées en croisière tout au long de la semaine. »

Ainsi, une mesure a été prise, celle d’imposer une limitation aux croisiéristes journaliers en fixant à 8000 personnes le nombre de visiteurs maximum par jour. Cette mesure semble avoir été efficace puisque depuis 2016, le nombre de visiteurs en croisière d’une journée a diminué. Mais cela n’est pas encore suffisant.

Le rapport ajoute que « la mise en œuvre de politiques efficaces visant à gérer et à réguler l'augmentation des flux de tourisme est nécessaire pour atténuer les conséquences négatives du surtourisme sur la communauté locale. Cela est nécessaire pour préserver l'image de la destination, prévenir la détérioration et préserver l'attractivité touristique future de l'île. »

Par conséquent, si ce problème n'est pas pris plus sérieusement par les autorités grecques, le succès que connaît l'île maintenant risque de se retourner contre elle dans le futur. En attendant, Santorin reste tout de même une destination à faire, mais en basse saison, si vous recherchez la tranquillité et que votre emploi du temps le permet.

Source : Research for TRAN Committee - Overtourism: impact and possible policy responses

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Bombay Appercu
SPORT

Le Mallakhamb, un des sports les plus vieux au monde

Le Mallakhamb est un art ancestral Hindu fort peu connu en dehors du Maharastra mais pratiqué à l'École Française Internationale de Bombay depuis septembre 2018.