Jeudi 21 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Ligne de réponse - Dimitris Sotakis, entre humour noir et absurdité

Par LEXIKOPOLEIO | Publié le 28/05/2019 à 06:00 | Mis à jour le 28/05/2019 à 06:00
dimitris sotakis ligne de réponse

L’écrivain grec Dimitris Sotakis s’est prêté au jeu du questionnaire « Ligne de réponse » proposé par la librairie Lexikopoleio.

La librairie Lexikopoleio se propose de faire (re)découvrir des auteur(e)s à travers un questionnaire identique pour tous. Le défi est de taille : dire le plus possible en un minimum de mots !

Dimitris Sotakis est né à Athènes en 1973. Son œuvre a reçu de nombreux prix et ses livres sont traduits dans plusieurs langues. Après L’argent a été viré sur votre compte  (prix Athènes de Littérature, 2010), réflexion sur la futilité des désirs et sur la conception du bonheur de l’homme moderne, puis Comment devenir propriétaire d’un supermarché sur une île déserte, interrogation sur la solitude et les illusions vers lesquelles nous entraîne le besoin de paraître, Dimitris Sotakis publie son troisième roman, Une famille presque parfaite, aux éditions Intervalles.

Extrait de L’argent a été viré sur votre compte :

Je ne pouvais que respirer, rien d’autre. J’entendais mon souffle me transpercer le crâne puis me revenir dans les entrailles, un filet d’air. Je respirais. Encore. Encore. Je ne me souviens plus de rien. Qu’était-il donc advenu de cette maison ? J’espérais que l’avance avait été versée, nous ne trouverions pas mieux, du côté de la porte du Nord. Il faisait nuit. Je ne pouvais pas vérifier, mais j’en étais sûr. Le responsable et ses employés avaient disparu. Cela me plaisait, que ce soit la nuit. J’étais le diable. Oui, le diable. Je portais sur mon dos toute la peine des hommes, les hommes qui m’avaient précédé et ceux à venir. J’étais un symbole pour l’humanité. Dehors, la ville brûlait. L’espérance et le rire avaient disparu. Je ferais quelque chose, je ne laisserais pas le mal prendre racine. Les cris se faisaient de plus en plus fréquents, d’ici peu plus personne ne serait debout. Seulement moi, preuve qu’il y avait eu autrefois de la vie sur la planète. J’étais vivant, je respirais. Cette nuit-là fut la nuit la plus importante de ma vie. Je voulais la vivre de toutes les forces qui me restaient. Je souris et le coton se colla à mes lèvres. Rien n’était perdu. Tous les rêves que j’avais faits, tout ce pour quoi mon cœur avait battu, tout cela un jour serait à moi. J’avais toutes les raisons de le croire. Dehors, les gens périssaient dans l’incendie, mais moi, j’étais vivant. Même s’ils envahissaient l’appartement, il y avait peu de chance qu’ils me retrouvent, sous cette masse de meubles, ma cachette, jour après jour, était plus sûre. J’étais fort. Quand viendrait le jour béni où je me lèverais et je sortirais de nouveau dans les rues, j’aurais sous les yeux un monde en ruines, étouffé sous le chagrin et la culpabilité. Je n’étais qu’un simple observateur. Les observateurs n’agissent pas.

Questionnaire « Ligne de réponse » avec Dimitris Sotakis

Lequel de vos livres a eu le plus de succès ?

Le prochain

Quelle est votre devise de vie ?

Préservez la vivacité de vos sensations

Votre incipit préféré ? (citez le titre du livre et l’auteur)

Caractère paradoxal maîtrisé (Cronopes et Fameux, Julio Cortazar)

Le piège de l’écrivain novice ?

L’illusion d’une grande Œuvre

Votre plus grande difficulté quand vous écrivez ?

La perte de rythme

L’écrivain français que vous aimeriez rencontrer ?

Victor Hugo

L’écrivain grec que vous aimeriez rencontrer ?

Emmanouil Roïdis

La question que vous n’aimez pas qu’on vous pose ?

D’où est inspiré votre livre ?

La réponse à cette question ?

Je n’en ai aucune idée

Le voyage de vos rêves ?

Toujours en Chine

Votre héros / ïne de fiction ? 

Le cinquième duc de Portland du roman L’homme souterrain de Mick Jackson

Le don que vous souhaiteriez avoir ?

Devenir invisible

Trois romans grecs incontournables ?

Lettre au Greco, Un mari de Syros, Cassandre et le loup

Trois romans français incontournables ?

Les misérables, La chute, L’éducation sentimentale

Trois poètes grecs incontournables ?

Dionysios Solomos, Kostas Karyotakis, Constantin Cavafy

Trois français incontournables ?

Molière, Victor Hugo, Louis Pasteur

Le meilleur livre de science-fiction ?

En terre étrangère de Robert Heinlein

Le grand classique que vous n’avez pas encore lu ?

L’amour au temps du choléra

Trois mots pour la France d’aujourd’hui

Intensité, Fougue, Espoir

Trois mots pour la Grèce d’aujourd’hui

Décision, Honte, Demain

Lexikopoleio

LEXIKOPOLEIO

Lexikopoleio est une librairie généraliste internationale, dotée notamment du label de « librairie francophone de référence ». On y trouve toute sorte de livres en français, anglais, espagnol, italien et grec à des prix extrêmement concurrentiels.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Hambourg Appercu
HISTOIRE

Les villes hanséatiques : un incontournable de l'histoire allemande

À la fois vestiges historiques et réalités politiques, les villes hanséatiques comme Hambourg et Brême sont une spécificité unique au monde. Des précisions pour comprendre leur nature et fonction.