L’Ambassade de France en Grèce célèbre la Fête Nationale

Par Lucile Rousseau | Publié le 12/07/2019 à 11:00 | Mis à jour le 12/07/2019 à 11:00
fête nationale grèce

Hier, le jeudi 11 juillet 2019, l’Ambassade de France en Grèce a pris un peu d’avance pour célébrer la Fête Nationale. Les invités ont été reçus aux jardins de l’Ecole Française d’Athènes pour une grande réception aux couleurs de la France. 

Dès l’ouverture des portes, les nombreux invités se sont pressés devant l’Ecole Française d’Athènes pour découvrir le cadre de cette réception en l’honneur de la Fête Nationale. De fait, les jardins étaient ornés de fanions tricolores, tandis que les classiques de la chanson française se succédaient en fond musical. 

 

fête nationale

 

L’Ambassadeur, monsieur Christophe Chantepy, a pris la parole pour adresser ses vœux de réussite à la Grèce. Avec son départ prévu le mois prochain, cette réception était l’une des dernières grandes interventions de l’Ambassadeur. C’est sous les applaudissements qu’il a surpris les invités en leur annonçant la présence de Nana Mouskouri. 

 

ambassadeur

 

L’artiste franco-grecque, vêtue aux couleurs de la France, a interprété l’hymne grec, l’hymne européen et enfin la Marseillaise. Pour l’hymne français, elle a sollicité l’aide du public, et c’est ainsi que la Marseillaise a été entonnée en cœur par Nana Mouskouri, l’Ambassadeur et l’ensemble des invités. 

 

Nana Mouskouri

 

La chanteuse n’a pas résisté à l’envie d’entonner d’autres chants grecs avant de quitter la scène. Pendant que certains invités dansaient, d’autres insistaient pour l’entendre davantage. 

 

Nana Mouskouri

 

A la nuit tombée, les discours se sont terminés et les buffets ont ouvert. Il y en avait pour tous les goûts : des crêpes bretonnes aux grillades en passant par les petits fours. Le DJ a alors pris le relais pour faire durer la soirée jusque tard dans la nuit...
 

PHOTO PROFIL

Lucile Rousseau

Etudiante en sciences politiques et globe-trotteuse en herbe, je pose mes valises à Athènes pour quelques semaines. Je vous propose de découvrir ou redécouvrir la capitale grecque sous le regard neuf d'une novice en mythologie et horiatiki.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Athènes !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale