EAU POTABLE – Vers un rationnement des réserves ?

Par Lepetitjournal Athènes | Publié le 07/07/2008 à 02:00 | Mis à jour le 09/01/2018 à 12:15
Des changements climatiques entrainent réchauffement, hausse du niveau de la mer et? bouleversement des réserves en eau potable. C'est le cas pour la Grèce qui voit pour la 5ème année consécutive ses réserves diminuer et perdre en qualité. Et doit considérer dès à présent la mise en place d'un système de rationnement. Explications

L'eau: une ressource à préserver (photo libre de droit)
L'ile de Chypre connait en ce moment une sévère pénurie d'eau. Au point d'avoir institué dès le mois de mars des restrictions importantes et mis en place un système de coupures alternées. Selon Nikos Zampakidis, en charge de l'administration des réserves de l'île, les livraisons en eau potable prévues pour fin juin depuis la Grèce et en bateau ne devraient pas suffire à pallier les insuffisances actuelles. Une situation alarmante donc et qui sonne aujourd'hui comme un avertissement pour la Grèce qui connait de manière générale un appauvrissement en quantité et qualité de ses propres réserves. Ainsi, selon une étude publiée par l'Institut pour l'administration locale, moins de la moitié des réserves ( 47% exactement) sont aujourd'hui potables. 27% de ces réserves ont une qualité qualifiée de variable et 26% sont considérées totalement non potables. Au rythme de consommation actuelle, nombre de régions ? dont l'Attique- devraient connaître de sérieuses pénuries.

Le rationnement, une solution?
Une conférence sur ce sujet stratégique s'est tenue la semaine dernière à Kalamata. Et au menu des propositions a été soulevée la possibilité d'un système de rationnement. Chaque foyer se verrait imposer une quantité limitée d'eau à consommer quotidiennement. De 200 litres par jour pour les foyers situés dans une zone aux réserves décentes... à beaucoup moins pour les foyers situés dans des zones sèches. S'il est certain que la question de la gestion de l'eau concerne chaque citoyen, il est cependant étonnant que les spécialistes conviées à cette conférence se soient concentrés sur la consommation domestique en eau potable alors que l'on sait que les utilisateurs les plus gourmands restent aujourd'hui l'agriculture et l'industrie. Autre question soulevée par l'éventuelle mise en place d'un tel système de rationnement, celle de son application effective. Car aujourd'hui, les autorités locales qui seraient en charge de cette tâche ne disposent même pas de statistiques fiables sur leurs ressources en eau potable et sont donc dans l'impossibilité d'instaurer des quotas de consommation. Il y donc encore un long chemin à parcourir mais nul doute que c'est bien sur cette voie d'une gestion draconnienne de nos réserves en eau potable que doit porter notre réflexion. Et vite.
A.G (www.lepetitjournal.com/athenes.html) lundi 7 juillet 2008
(Rediffusion)
lepetitjournal.com Athènes

Lepetitjournal Athènes

Le Petit Journal d'Athènes est un magazine d'information gratuit, en ligne et en français sur la Grèce.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Athènes !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale