Jeudi 27 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

DÉTENTE - Une après-midi au lac chaud de Vouliagmeni

Par Lepetitjournal Athènes | Publié le 10/04/2014 à 22:00 | Mis à jour le 10/04/2014 à 18:13

Avec ce soleil d'avril, il est tentant de s'exposer au soleil pour prendre quelques couleurs et faire le plein de chaleur. Mais sur la plage, la mer est encore un peu fraîche pour les moins téméraires. Heureusement, il existe un lac où le cadre et la température de l'eau mettra tout le monde d'accord?

À 28 km d'Athènes, à l'abri du vent et des tumultes de la ville, un lac d'eau pure entouré de falaises oranger offrent une quiétude unique. C'est sur la route de Sounion, face à la mer du golfe Saronique, que le lac de Vouliagmeni prend sa source. Il s'agit de sources chaudes, qui perdurent depuis des millénaires. Comprise entre 21°c et 27°c suivant la saison ? 24°c dimanche dernier ? ce lac a des propriétés naturelles très bienfaisantes pour le corps et un environnement naturel qui apaise l'esprit.

Un paradis écologique
Désigné comme « Monument de la nature », le lac de Vouliagmeni est également inscrit au Résea Natura 2000 et il est protégé par la Convention International de Ramsar. Son eau thermale est bénéfique pour tous les âges. Les premiers usages des eaux thermales remonte d'ailleurs aux Grecs. Un usage évoqué dès le VIème siècle avant J.-C. par le poète grec Lbycos. L'eau du lac est saumâtre, c'est à dire que sa teneur en sel est sensiblement inférieure à celle de la mer. Elle détient une capacité de guérison grâce à sa forte composition en minéraux : potassium, sodium, lithium, ammonium, calcium, fer, chlorure? Tous ces éléments apportent un soulagement dans tout type d'arthrite, les affections dermatologiques et gynécologiques, ainsi que pour les problèmes de dos. Également, les minéraux assouplissent la peau, favorise la création de collagène, de mélanine et de kératine, régulent la pression artérielle et soulage les irritations de la peau. Enfin, un détail plus beauté que thérapeutique, c'est la présence de petits poissons mangeurs de peaux mortes des pieds ou même des mains, à la mode « fish pédicure ». Du 10 en 1 pour ce lac qui propose un ticket d'entrée compris entre 5 et 8 euros, alors qu'une « fish pédicure » coûte environ 10 euros en institut. 

Une histoire profonde
Les recherches scientifiques ont décelé l'existence, il y a des millions d'années, d'une immense grotte souterraine. L'érosion de la roche, due à la température élevée de l'eau, aurait provoqué l'effondrement de ces grottes. Les sources d'où jaillit l'eau du lac sont situées 50 à 100 mètres sous terre. Le niveau de l'eau, est lui, évalué à un demi-mètre au dessus du niveau de la mer ce qui permet à l'eau ne pas stagner. Elle est par conséquent, sans cesse renouvelée. Le lac mesure 80 mètres de largeur et 230 mètres de longueur. L'exactitude de sa profondeur est encore assez trouble. On parle même parfois de légende urbaine, qui donne au site une profondeur sans fin. Dans la zone de baignade, le lac atteint environ 20 mètres de profondeur. Mais au fond du lac se cache l'ouverture d'une caverne sous-marine avec des canaux qui s'étendent au coeur 3 123 mètres de calcaire. Avec une longueur de 800 mètres et une largeur qui varie entre 60 et 150 mètres, c'est là que se trouve le plus grand tunnel sous-marin du monde. Une longueur totale de 4,3 kilomètres répartis sur 14 tunnels souterrains à partir de la grotte. En 1995, les grottes ont été fermées au public, pour éviter les accidents. Elles sont, aujourd'hui, toujours visibles lors de la baignade mais démarquées par une ligne flottante. Un mystère qui fait frétiller, à coup sûr, les visiteurs. 
Klervi Drouglazet (www.lepetitjournal.com/athenes) Vendredi 10 avril 2014

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Infos pratiques 

Site web 

Adresse : Limni Vouliagmenis, Vouliagmeni Attiki 1667

Restauration sur place, service en terrasse et au bord du lac sur les transats et parking gratuit

S'y rendre en transport en commun :  Bus E2 ou E22, au départ de la station de métro Elliniko (ligne rouge)

 

lepetitjournal.com Athènes

Lepetitjournal Athènes

Le Petit Journal d'Athènes est un magazine d'information gratuit, en ligne et en français sur la Grèce.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Athènes

TOURISME

Lucile : 'L’image que j’ai d’Athènes est celle d’un joyeux désordre'

En posant les pieds à Athènes, j’ai été surprise de découvrir une ville bien loin du style de vie français. Une douceur de vivre mêlée à une effervescence ambiante donne à Athènes son rythme de vie...

Sur le même sujet