TEST: 2299

La Suisse violemment touchée par le coronavirus 

Par Déborah Collet | Publié le 31/03/2020 à 17:33 | Mis à jour le 31/03/2020 à 19:08
suisse coronavirus

Le nombre de cas et de décès dû au coronavirus ne cesse de grimper en Suisse. Plus de 16 000 cas, ont été recensés et 373 personnes y ont laissé la vie. Le Suisse accélère les tests de dépistage, 23 150 dépistages ont déjà été réalisés dont 13 % étaient positifs.

 

 

Les mesures mises en place par le gouvernement 

Le 13 mars, le Conseil fédéral en suisse a annoncé un renforcement des mesures restrictives afin de limiter la progression accélérée de l’épidémie. Toutes ces restrictions sont valables jusqu’au 19 avril. 

 

À ce jour, les rassemblements publics et privés de plus de 5 personnes sont interdits. Les manifestations sportives, les activités associatives et les marchés ont été annulés. Les seuls commerces autorisés à ouvrir sont les pharmacies et les supermarchés. Le Conseil fédéral conseille aux Suisses de renoncer à tout déplacement par le biais des transports publics. Toutes les écoles ont été fermées pour permettre de limiter la transmission intra-scolaire et par conséquent permettre de ralentir la transmission du coronavirus.

 

Une nouvelle réglementation a été adoptée par le Conseil fédéral pour permettre aux différents cantons d’ordonner la fermeture, si nécessaire, d’activités dans certaines branches de l’économie. 

 

"La progression exponentielle de l’épidémie n’est pas stoppée, mais ralentie", a cependant constaté lundi 31 mars, le responsable de la Division maladies transmissibles de l'Office fédéral de la santé publique, Daniel Koch.  

 

 

Les contrôles aux frontières sont renforcés 

Depuis le 16 mars, les contrôles aux frontières italiennes, allemandes, françaises et autrichiennes ont été renforcés et le Conseil fédéral suisse a interdit partiellement l’entrée sur son territoire national. Les citoyens suisses ou les personnes ayant un permis de séjour peuvent entrer sur le sol suisse. Le transport de marchandises reste autorisé. 

 

"La situation se complique à Genève et dans le sud du pays, près de l’Italie. La Suisse ne fait pas partie de l’UE, mais elle est au centre de l’Europe, entourée de l’Italie, la France, l’Allemagne et l’Autriche, et tient à montrer qu’elle est présente pour ses voisins" explique un journaliste francophone à la RTS (Radio télévision suisse).

 

 

Une aide d’urgence pour l’économie 

La Confédération Suisse a attribué un tiers des 20 milliards de francs d'aide pour faire face à la crise sanitaire en faveur de l’économie. Les banques ont pour le moment, accepté plus de 30 000 crédits pour un total de 6,6 milliards de francs. Le Conseil fédéral a libéré 42 milliards de francs pour le monde du travail. L’enjeu est de sauvegarder les emplois, garantir les salaires et soutenir les indépendants.

 

Les autorités suisses ont reçu 750 000 demandes de chômage partiel. La Confédération Suisse maintient le paiement des salaires de mars, avec un retard possible. Le retard de paiement de loyers peut être comblé dans un délai de 30 à 90 jours a soutenu le Conseil fédéral. 

 

 

Les Français soignés en Suisse

Huit cantons suisses accueillent des patients français provenant de la région de Franche-Comté et du Grand Est, qui est violemment touchée par le Covid-19. Les hôpitaux de Franche-Compté et du Grand Est sont saturés dû à l’arrivée de plus en plus importante de malades. Une vingtaine de patients français ont été pris en charge en Suisse. L’Allemagne et le Luxembourg ont accepté d’accueillir des patients français. Les hôpitaux suisses qui soignent des patients français se situent principalement en zone frontalière et une grande partie de leur personnel de santé habite l’Hexagone. 

 

Le Réseau hospitalier neuchâtelois a déclaré dans son communiqué de presse: "En accueillant un patient franc-comtois, l’hôpital cantonal tend la main à une région dont sont issus de nombreux collaborateurs, dont 60% des soignants actifs aux soins intensifs. Comme le virus, la solidarité n’a pas de frontière."

 

L’armée suisse a annoncé qu’elle mobiliserait jusqu’à 8 000 militaires pour aider les hôpitaux sous tensions notamment dans les 26 cantons de la Confédération helvétique, principalement situés dans les Alpes. Les réservistes suisses ont également été appelés pour lutter contre la pandémie du coronavirus, une première dans le pays depuis la Seconde Guerre mondiale. 

 

 

Lien et numéro utile

Une ligne d'information a été mise en place par les autorités suisses, disponible tous les jours, 24 h / 24 : +41 58 463 00 00.

Vous pouvez aussi procéder à une auto-évaluation si vous présentez les symptômes du Covid-19 en répondant à des questions. 

Accès à l'auto-évaluation.

 

deborah collet

Déborah Collet

Spécialisée en communication et dans les relations médias, elle est aujourd’hui journaliste au sein de la rédaction internationale.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Zurich !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com