Lundi 20 septembre 2021

Odile Avezou : « Notre objectif est d'apporter un nouveau souffle »

Par Olivia Zufferey | Publié le 21/05/2021 à 18:30 | Mis à jour le 21/05/2021 à 18:47
odile avezou élections consulaires Zurich

Odile Avezou est tête de liste de « En Marche ! Pour la Suisse et le Liechtenstein » pour les élections consulaires 2021 de la 1ère circonscription de Suisse. Elle revient avec nous sur son programme.

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques phrases ? 

Je suis née dans le vignoble bourguignon au sud de Dijon. Après des études à Paris dans une école de commerce, j'ai travaillé pour différentes sociétés en France. Pour des raisons professionnelles, j'ai déménagé à Zurich en 1995. J'y suis arrivée seule, sans parler allemand et encore moins suisse-allemand. Je ne connaissais personne. Tisser mon réseau et m'intégrer m'a pris du temps. Je comprends d'autant mieux les nouveaux venus. Je me suis engagée pour la défense des droits humains avec Amnesty International, et plus tard, dans des associations plus locales, comme la Société Française de Bienfaisance à Zurich.  Aujourd'hui, je suis mariée et mère de deux enfants. Binationale, j'ai trouvé à Zurich un cadre de vie qui me comble. Mais mes racines restent en France, pays cher à mon cœur. Quand « En Marche » s'est constitué en 2016, je me suis reconnue dans ses valeurs, dans sa volonté de réforme et de dépassement des clivages politiques traditionnels. Depuis, je suis une activiste infatigable. 

 

Comment avez-vous constitué votre liste ? 

Elle s'est constituée naturellement. Notre liste n'est pas une construction artificielle de dernière minute. Nous nous sommes attelés à notre programme et à notre candidature depuis la fin des européennes, en 2019. Nous venons toutes et tous d'horizons divers, mais sommes unis par la même volonté de contribuer et d'échanger. Nous nous connaissons et apprécions depuis des années. Toutes nos colistières et colistiers vivent en Suisse depuis de nombreuses années et sont bien intégrés. Certains sont même binationaux. Nous avons tenu à représenter les différentes régions de notre circonscription. Car c'est la meilleure façon d'être présent sur le terrain auprès de nos compatriotes. Je suis Zurichoise, Alexandre vit dans le canton de Berne, Marielle est de Bâle et ce ne sont que les trois premières personnes sur la liste. 

 

Quel est selon vous le plus grand défi auquel font face les Français de la circonscription ? 

Un des défis, s'il fallait en définir un, est de tendre la main à ces Françaises et Français qui ne savent pas qu'ils ont des élus locaux qui sont là pour les aider. Mais je ne suis pas sûre qu'il y ait une seule réponse tant notre circonscription est vaste géographiquement et les Français qui y vivent divers. On y trouve presque 50 % de binationaux. Ils sont bien intégrés, mais gardent un fort attachement à la France. Certains envisagent même d'y retourner pour leurs vieux jours. D'autres compatriotes sont installés depuis des années, mais sont davantage intégrés dans les cercles francophones. Il y a aussi des Français plus jeunes qui font des séjours plus courts dans des pays successifs et qui n'entendent pas s'intégrer. Notre mission est d'être présent pour toutes et tous. 

 

Que représente pour vous la principale mission de conseiller des Français de l'Etranger ? 

Ce sont des élus locaux et bénévoles. Ils doivent être proches de leurs concitoyennes et concitoyens. Ils sont là pour les aider et conseiller, répondre aux préoccupations de leur quotidien. Ils ont vocation à être des lanceurs d'alerte auprès des autorités consulaires et des parlementaires en France. Ils participent à des conseils consulaires et des commissions qui recommandent les attributions de bourses scolaires ou de subventions au tissu associatif. Ils doivent pouvoir être des relais auprès des autorités locales du pays d'accueil quand cela est nécessaire. Ce sont aussi des grands électeurs qui choisissent les conseillers élus à l'Assemblée des Français de l'étranger ainsi que les sénateurs des Français de l'étranger et ont un vrai impact sur la composition de l'échiquier politique en France. 

 

Pouvez-vous détailler les grands axes de votre programme ? 

Notre objectif est d'apporter un nouveau souffle, de l'efficacité et de la transparence au travail du conseil consulaire. Dans notre monde, il n'y a pas de Français de deuxième classe. Les territoires les plus éloignés recevront autant d'attention que les grands centres. Nous nous engageons pour servir les intérêts de nos concitoyennes et concitoyens dans le respect de nos valeurs fondamentales : progrès, liberté, égalité, solidarité et transition écologique. Notre projet se veut concret, pragmatique et réaliste et non un catalogue de promesses électorales inatteignables qui seront vite oubliées. Il s'agit de permettre le bien vivre des Françaises et Français de notre circonscription. Nous faciliterons leur intégration avec des journées d'accueil et la possibilité de parrainage pour les accompagner. Mais aussi en leur faisant mieux connaître et comprendre leur pays d'accueil. Nous répondrons avec diligence à leurs préoccupations, en les portant, si nécessaire, auprès de nos parlementaires, des autorités consulaires et du gouvernement. Nous leur donnerons les outils et les informations nécessaires pour faciliter leur vie au quotidien. Nous supporterons le tissu associatif et économique dans toute sa diversité tout en intégrant les exigences écologiques dans nos actions et décisions. 

 

 

En Marche ! Pour la Suisse et le Liechtenstein 

Mme AVEZOU Odile 

M. COL Alexandre, François 

Mme ODIN Marie-Gabrielle 

M. BOUARD Pierre-Albert, Lucien, Marcel 

Mme DUMAS Cécile 

M. GROS Alexandre, Guillaume. Marie 

Mme GOB Magalie, Anne-Marie 

M. Barbier Hugo, Camille 

Mme BOUTIER Agnès, Marie-France 

M. PEROUX Gaétan, Valentin 

Mme CHARTIER Christiane, Maryvonne, Odile 

M. MONTAGUE Neil-James, Yvan

Nous vous recommandons
olivia zufferey

Olivia Zufferey

Diplômée en journalisme, Olivia est correspondante à Zurich pour lepetitjournal.com depuis novembre 2020. Elle est également graphiste et illustratrice.
0 Commentaire (s) Réagir