Lundi 20 septembre 2021

Louis Portal : « Nous sommes hors de toute lutte partisane »

Par Olivia Zufferey | Publié le 20/05/2021 à 17:27 | Mis à jour le 21/05/2021 à 12:36
Louis Portal

Louis Portal est tête de liste de « l'Alliance Solidaire des Français de Suisse alémanique et du Liechtenstein - Indépendants » pour les élections consulaires 2021 de la 1ère circonscription de Suisse (Zurich). Il revient avec nous sur son programme. 
 

Pouvez-vous vous présenter en quelques phrases ? 
 
Je m'appelle Louis Portal, et ai grandi à Bordeaux avant de monter à Paris pour mes études. Après une classe préparatoire, j'ai commencé une formation d'ingénieur en mécanique, ce qui m'a permis de voyager à New-York et à Zürich. Mon diplôme en poche, j'ai co-fondé en 2015 une société de développement logiciel pour l'industrie de la mode, m'implantant à Zürich pour de bon. J'y vis maintenant depuis plus de 7 ans. Après de nombreuses expériences dans d'autres start-ups, je suis actuellement en charge des opérations et de la communication d'un club d'investisseurs. Actif sur les scènes entrepreneuriales et associatives locales, je suis passionné de théâtre, d'écriture et de cinéma, et parle couramment français, anglais et allemand.


 
Comment avez-vous constitué votre liste ? 

 
Sur le long terme, au fil des rencontres. Entre 2018 et 2019, William Babakhian (troisième sur notre liste) et moi-même avons eu l'idée de créer une liste pour les élections consulaires. Nous avons alors fusionné nos deux réseaux, tout en commençant un travail de veille et d'aide aux Français de notre région. Ce qui a finalement donné naissance à une liste indépendante, regroupant des femmes et des hommes de tous âges et aux professions variées : entrepreneur, enseignants, commercial, coiffeur, directrice d'école et présidente d'association, universitaire et blogueuse, manageur IT, ancien militaire, cadre dans l'industrie pharmaceutique, financier ou business manager. Nous représentons une France expatriée aux multiples visages, et sommes régulièrement contactés par des personnes qui veulent nous rejoindre ! 
 
 
Quel est selon vous le plus grand défi auquel font face les Français de Zurich et de Suisse allemande ? 
 
Lorsque vous êtes Français et que vous arrivez à Zurich, il est aisé de se sentir seul voire perdu. De nombreuses associations font certes de l'excellent travail, mais toutes séparées, la cohésion entre elles étant assez faible à nos yeux. Du coup, centraliser l'information est crucial. On le voit sur les réseaux sociaux, les mêmes questions reviennent tout le temps et témoignent de cette confusion, de la taxe SERAFE aux sacs-poubelles en passant par les tarifs d'assurance maladie obligatoire, sans oublier les nombreuses demandes de contacts francophones (médecins, commerçants, plans logement etc). Sans avoir besoin de parler de politique franco-française, les conseillers Français de l'étranger doivent connaître les problèmes de leurs interlocuteurs de manière très concrète et locale. Seuls actifs à ce niveau sans se soucier de politique française, nous serons ravi d'être un relai au consulat pour continuer la tâche à niveau plus officiel. 

 
 
Que représente pour vous la mission principale de conseiller des Français de l'étranger ?
 
 
Le rôle du Conseiller des Français de l'étranger est d'être disponible et à l'écoute de tous ses compatriotes, de les aider à faire valoir leurs droits, les informer et faciliter leur intégration. Il doit fédérer tous les Français de la circonscription, répondre aux questions de tous, exister sur les réseaux sociaux, rendre les matières consulaires accessibles (prise de rendez-vous, mais aussi développer les consulats honoraires) et promouvoir le tissu associatif. Bien sûr, en plus des missions liées à la position d'élu. 
 
 
Pouvez-vous nous détailler les grands axes de votre programme ? 
 
Bien sûr, vous pouvez les retrouver sur notre site (https://conseillers-francais-etranger.com/circonscriptions/suisse-alemanique-liechtenstein#consul)! Notre liste étant apolitique, elle est ouverte aux autres quelles que soient leurs convictions. Hors de toute lutte partisane, nous ne prétendons pas réformer la fiscalité ou la sécurité, mais avons à cœur de défendre les intérêts quotidiens en qualité d'élus de proximité. En Suisse depuis quelques mois ou plusieurs décennies, nous tirons notre force d'une entente amicale autour des mêmes problématiques, des questions du nouvel arrivant aux thèmes plus avancés d'une famille installée. Nous connaissons par ailleurs très bien les institutions suisses et françaises. 

 

 

Alliance Solidaire des Français de Suisse alémanique et du Liechtenstein - Indépendants 

M. PORTAL Louis, Emmanuel, Edouard 

Mme FÉLIX Christelle, Claire 

M. BABAKHIAN William, Arthur 

Mme DESCOURNUT Sophie, Françoise, Odile, Marie 

M. MOREAU Dominique, Lionel, Gérard 

Mme BOUTARD Sylvie, Anne-Marie 

M. COMBE Vincent, Alain 

Mme LORICOURT Pascaline 

M. LHERMINÉ Jean-Marc, Maxime, Fernand 

Mme SCHIESTEL Déborah 

M. RAVERY Pascal, Jean, François 

Mme BEUGNIET Inès, Lise 

 

Nous vous recommandons
olivia zufferey

Olivia Zufferey

Diplômée en journalisme, Olivia est correspondante à Zurich pour lepetitjournal.com depuis novembre 2020. Elle est également graphiste et illustratrice.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Ricky dim 23/05/2021 - 15:26

l'Alliance Solidaire des Français de Suisse alémanique et du Liechtenstein - Indépendants Sénateur : Evelyne Renaud-Garabedian : Parti : LR Les Républicains "Nous sommes hors de toute lutte partisane" LOL

Répondre