Jeudi 22 octobre 2020
Wellington
Wellington

La NZ va rouvrir ses frontières à seulement quelques exceptions

Par Madeleine Goujon | Publié le 15/06/2020 à 15:58 | Mis à jour le 17/06/2020 à 15:02
Photo : Plusieurs critères alternatifs et/ ou additionnels doivent être remplis pour entrer sur le territoire néo-zélandais (Photo Unsplash)
Nouvelle Zélande frontières

Le Gouvernement a annoncé le 12 juin des exceptions à la fermeture des frontières liée au COVID-19. Partenaires et personnes à charge des citoyens et résidents néo-zélandais, diplomates, navires maritimes et autres travailleurs essentiels pourront entrer en Nouvelle-Zélande en juin. Ils devront cependant se faire tester et rester en quarantaine durant 14 jours. 

Dans un communiqué, le ministre du Développement économique, Phil Twyford, et le ministre de l’Immigration, Iain Lees-Galloway, ont indiqué vendredi 12 juin la mise en place d’exceptions à la fermeture des frontières néo-zélandaises pour certaines catégories de personnes. Le double objectif étant « d'aider les familles à se réunir et soutenir la reprise économique » du pays. 

Partenaires, diplomates et navires

Les partenaires et les personnes à charge des citoyens et résidents néo-zélandais qui devaient jusqu’à présent voyager avec ces dernier pour rentrer chez eux, pourront désormais voyager seuls lorsqu’ils ont un visa en raison de leur relation ou qu’ils résident habituellement en Nouvelle-Zélande. Des navires maritimes qui auraient un « besoin impérieux » d’entrer en Nouvelle-Zélande, pourront y entrer, de même que les diplomates qui commenceraient un nouveau poste. 

Travailleurs essentiels 

Des « travailleurs essentiels » pour des postes à court terme (moins de 6 mois) et à long terme seront autorisés à entrer en Nouvelle-Zélande sous conditions. Une demande déposée par l’employeur devra être approuvée par le gouvernement ainsi que par Immigration NZ pour s’assurer que les travailleurs venant de l’extérieur soient effectivement indispensables et qu’aucune alternative n'existe sur place. Le candidat présentera notamment une « expérience unique, des compétences techniques ou spécialisées qui ne sont pas disponibles en Nouvelle-Zélande » ou son travail procurera une activité économique importante (comme un projet majeur d’infrastructure ou un événement d’importance nationale ou régionale). Sa présence sera nécessaire pour éviter un retard ou abandon de projets clés.

Les exceptions pour les partenaires, les diplomates et les « autres travailleurs essentiels » devraient entrer en vigueur le 18 juin selon le site de l’Immigration. Les règles en matière de santé restent maintenues pour limiter la propagation du COVID-19 : tous les arrivants seront testés et devront se soumettre à une quarantaine obligatoire de 14 jours.

Vous pouvez retrouver les critères sur le site du Gouvernement ou sur le site d’Immigration NZ.

 

Madeleine Goujon

Madeleine Goujon

Éprise de problématiques environnementales et culturelles, j’ai une double formation en droit et en journalisme. Pour le moment en télétravail depuis la France, j’espère rejoindre la Nouvelle-Zélande au plus vite.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Auckland Appercu
IMMIGRATION

Les projets de "résidences" en Nouvelle-Zélande reportés de 6 mois

La sélection des "Expression Of Interest" pour la résidence dans la catégorie Skilled Migrant Category et Parent Category est reportée de 6 mois supplémentaires a annoncé le gouvernement Néo-Zélandais

Vivre à Wellington

Auckland Appercu
IMMIGRATION

Les projets de "résidences" en Nouvelle-Zélande reportés de 6 mois

La sélection des "Expression Of Interest" pour la résidence dans la catégorie Skilled Migrant Category et Parent Category est reportée de 6 mois supplémentaires a annoncé le gouvernement Néo-Zélandais

Sur le même sujet