Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Des militants climatiques s'enchaînent à une voie ferrée à Dunedin

dunedin voies ferrées prostestation charbondunedin voies ferrées prostestation charbon
Écrit par Claire Tehari
Publié le 9 décembre 2020, mis à jour le 9 décembre 2020

Coal Action Network Aotearoa (CANA), Environmental Justice Ōtepoti et Extinction Rebellion Ōtepoti/Ōtautahi/Waihōpai se sont enchaînés sur les voies ferrées devant la gare de Dunedin vers 7h30 samedi 5 décembre, dans le but d’arrêter le train de charbon quotidien qui partait de la mine Takitimu de Bathurst Resources à Southland jusqu’à l’usine laitière Clandeboye de Fonterra à Temuka.

Une vingtaine de personnes se trouvaient sur la voie, dont huit qui y étaient enchaînées

Michael Fay, 79 ans, membre de CANA, était assis devant le train sur les voies ferrées. Il a dit « je fais simplement ce que ma conscience exige ». Le groupe avait trois revendications : que les mines de Bathurst cessent leur expansion, que Fonterra abandonne le charbon et que le gouvernement « arrête les circuits du charbon ».

Un porte-parole de la police a déclaré que des agents étaient à la manifestation : « Le personnel demeurera sur le site et continuera de réagir de façon appropriée à tout problème qui pourrait survenir. La police reconnaît le droit légal de manifester, notre priorité est d’assurer la sécurité et de faire respecter la loi. »

Cette manifestation a eu lieu alors que Jacinda Arden vient de proclamer l'urgence climatique.

 

Flash infos