Mardi 21 septembre 2021
TEST: 2237

Aucun moyen plausible de détecter les attentats de Christchurch

Par Côme Prieur | Publié le 09/12/2020 à 05:15 | Mis à jour le 09/12/2020 à 09:30
Photo : le rapport de 800 pages souligne que les services d'espionnage se sont concentrés de manière "inappropriée" sur l'islamisme radical et pointe également le rôle de Youtube dans la radicalisation du terroriste. (© Neil Sands, AFP)
rapport attentat de Christchurch

Publié ce mardi 8 décembre par la commission royale, l’instance dotée des principaux pouvoirs d’investigations en Nouvelle-Zélande, le rapport d’enquête sur l'attentat terroriste des mosquées de Christchurch a conclut qu'« il n’y avait aucun moyen plausible de le détecter, sauf par hasard ».

Néanmoins, si les informations disponibles au sujet de l’assaillant ont été jugées insuffisantes pour pouvoir détecter le fait qu’il constituait une menace, le rapport de 800 pages souligne que les services d'espionnage se sont concentrés de manière "inappropriée" sur l'islamisme radical, négligeant notamment la menace terroriste représentée par des extrémistes de droite.

Publiant une liste de 44 recommandations dont la création d'un nouveau service de renseignement et d'une agence de sécurité intérieure, la commission royale appelle à des changements radicaux et pointe également le rôle de Youtube dans la radicalisation du terroriste. 

 

 

Côme Prieur Le Petit Journal Auckland

Côme Prieur

Breton et passionné par le journalisme depuis petit je suis actuellement étudiant en 3ème année à Sciences Po Lille. Très heureux d’écrire sur la NZ et l'Australie, j’aime consacrer mon temps libre à l’écriture, le tennis ou le cinéma.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet