TEST: 2298

SLOW FASHION – Consommer autrement est possible !

Par Pauline Papacaloduca | Publié le 20/11/2018 à 00:00 | Mis à jour le 20/11/2018 à 00:00
slow fashion auto collants

Après la critique de la production de masse par Charlie Chaplin dans Les Temps modernes en 1936, la slow fashion semble reprendre ses droits pour changer notre manière de consommer. Dans notre société actuelle où la consommation fait partie intégrante de notre quotidien, certains designers, stylistes ont décidé d'adopter ce nouveau mode de production plus éthique et respectueux de l'environnement.

 

 

Création du mouvement et ancrage historique

 

En 2007, Kate Fletcher publie un article dans le magazine mensuel britannique The Ecologist, qui est considéré comme fondateur du mouvement de la Slow fashion. Dans ce texte, elle explique comment la 'Fast Fashion' est devenue partie intégrante de notre quotidien avec pour but principal la recherche du profit, la promotion de la consommation de masse et de la surconsommation. La chercheuse et professeure à l'Université des Arts de Londres, évoque alors la possibilité d'une alternative, incarnée par la Slow Fashion. Ce mouvement permettrait de faire du profit tout en respectant les droits des travailleurs et l'environnement, et de se reconnecter ainsi avec une production à échelle humaine. Le point d'honneur ne serait plus mis sur la quantité mais sur la qualité !

 

Ce mouvement de Slow fashion n'est cependant pas inédit et s'inscrit dans ce qu'on appelle le mouvement doux, ou Slow movement en anglais. Ce phénomène prône une transformation culturelle impliquant un ralentissement de la consommation qui la ramènerait à la réalité, à une échelle plus humaine, plus respectueuse de l'environnement et des êtres humains. Le premier mouvement Slow a été créé en 1986 par Carlo Petrini en Italie. Il est à l’origine du mouvement Slow food, qui prônait une consommation alimentaire plus responsable en respectant les producteurs par un juste prix, en respectant la nature et l’environnement ainsi que les saveurs et traditions locales

 

La Slow fashion aujourd'hui

 

Aujourd'hui, la Slow fashion tend à se développer de plus en plus, de nombreux stylistes et designers décident de changer leur manière de travailler pour la rendre plus éco-responsable. De nombreuses marques, y compris dans la haute couture, semblent ralentir leur mode de production et se reconnecter avec des méthodes de travail utilisées il y a plusieurs dizaines voire centaines d'années, comme par exemple le crochet. Ce mode de consommation est également mis à l’honneur à l'occasion de salons, où les consommateurs peuvent découvrir cet univers qui apparaît presque comme un mode de vie.

 

Varsovie a d'ailleurs accueilli le week-end du 6-7 octobre un de ces événements, Slow fashion festival. Celui-ci regroupait une cinquantaine de designers polonais venus à ce salon pour faire connaître et vendre leur travail. Entre les stands de bougies, savons, vêtements, chaussures, bijoux, une marque de sac nous interpelle par son style original et raffiné. L'occasion pour Lepetitjournal.com/Varsovie de s’arrêter et de discuter avec les personnes tenant le stand. Nous apprenons ainsi que la marque a été créée il y a un an par le mari de l’une d’entre elles, qui est designer. Son but est justement de créer des petites collections, inspirées de voyages, en rendant chaque pièce unique. Une démarche de consommation et de production à petite échelle qui s'inscrit totalement dans la logique de la Slow fashion. Lorsqu’ on leur demande la raison pour laquelle créer une marque Slow fashion est importante pour eux, la réponse est la suivante : « Vous savez, on vit tous sur une même planète qu'il faut protéger. C'est donc notre devoir d'essayer de consommer le plus responsable possible même si nous sommes dans une société de consommation de masse ». Cependant, pour elles, malgré ces salons et le nombre de marques adeptes du slow, la Slow fashion a encore du mal à se développer en Pologne. Depuis l'ouverture du pays vers une société de consommation, l'heure est plutôt à une consommation de masse dans les nombreux centres commerciaux présents à Varsovie notamment.

 

La Slow fashion rentrera-t-elle dans nos habitudes et changera-t-elle notre manière de consommer ?

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Varsovie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bénédicte Mezeix

Rédactrice en chef de l'édition Varsovie.

À lire sur votre édition locale