Lundi 23 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Quand les murs de Varsovie s’animent

Par Pauline Papacaloduca | Publié le 04/03/2019 à 00:00 | Mis à jour le 04/03/2019 à 00:00
varsovie peintures murales good looking

En vous baladant dans Varsovie, peut-être avez-vous remarqué des personnes perchées sur des échafaudages, pinceau à la main, en train de peindre un mur ! Ce ne sont pas des acrobates de rue mais bel et bien des artistes de Street Art.

 

Le Street Art : Un art nouveau ?

Si depuis la nuit des temps les hommes ont exprimé leur créativité sur l'espace public, c'est seulement à partir de la fin des années 60 que le mouvement du street art, ou art urbain en français, débute réellement. Celui-ci se développe tout d'abord aux Etats-Unis, à New-York principalement, sans être pour autant nommé comme tel jusqu'en 2005. L'expansion de cette forme d'art nouvelle est due tout d'abord à une conjonction socio-culturelle du New-York de cette époque. Celle-ci se développe également dans d'autres pays, notamment grâce à la disponibilité d'aérosols de peinture émaillée, destinés à l'origine aux voitures. Le street art peut prendre des formes très diverses, allant du graffiti, jusqu'à la projection vidéo en passant par la mosaïque ou le collage, la seule obligation est que l'œuvre soit réalisée sur l'espace public. La création du terme street art en 2005, devait permettre de le distinguer du vandalisme. Cependant, la frontière reste très mince, puisque l'autorisation pour l'appropriation de l'espace n'est pas toujours demandée. Cette forme d'art reste très controversée ! Si certains voient en celle-ci une nouvelle forme d'expression plus populaire et moderne, d'autres la considèrent justement comme du vandalisme de l'espace public. De plus en plus de mairies et d'états ont cependant décidé de faire appel à ce type d'art pour égayer les façades de leur ville ou pour commémorer des monuments historiques à l'instar de l'East Side Gallery ou la partie du mur de Berlin restante qui a été « décorée ».

 

Good Looking Studio : L'art de rue à Varsovie

En Pologne, le street art se développe à partir du début des années 90, et ouvre également la page du groupe d'artistes qui deviendra en 2008 le Good Looking Studio. Parmi les pionniers du mouvement, ils ont réussi à se faire un nom dans le monde street-artistique. En adaptant et diversifiant leurs activités, ils font partie des leaders de la pratique dans le pays. Leurs actions ne sont pas seulement artistiques mais ont aussi une visée commerciale. Il y a une dizaine d'années, ils ont décidé de se tourner vers la publicité peinte directement sur les murs qui apparaît à partir du XIXème siècle et devient très populaire dans la première moitié du XXème siècle. Cette action alliant art et publicité leur a permis de travailler avec de grandes enseignes américaines notamment. Parmi leurs clients, on peut ainsi compter Netflix, Adidas, Reeebok, Huawei, Zalando, ou bien encore la société ferrovière publique polonaise PKP.

Fondée en 2008 par Karol Szufladowicz et Bartek Lesniewski, cette équipe, d'une vingtaine de personnes, principalement des jeunes artistes, réalise elle-même toutes les créations. Pour Karol Szufladowicz, c'est le côté humain et l'angle émotionnel que l’on ajoute à la publicité qui la rend justement intéressante pour les marques. Une publicité peinte à la main par des artistes demande beaucoup de temps et donc plus d'argent, 4 à 7 jours étant nécessaire pour peindre un grand mur, son caractère plus rare la rendant plus percutante. Good Looking Studio loue les murs à l'année et paie un loyer à la ville, ce qui lui permet de disposer d'un ensemble d'endroits variés à proposer aux sociétés, les prix des réalisations sont difficilement estimables, tout dépendra de la taille de la toile et des couleurs à y peindre. On constate aussi, que les passants ont tendance à s'arrêter pour observer une publicité peinte à la main, ce qui est rarement le cas avec une publicité classique, c'est une source de divertissement. Le co-fondateur de Good Looking Studio raconte que très souvent, lorsque le groupe est en train de décorer un mur, les passants s'arrêtent et prennent les artistes en photo, celles-ci sont souvent repostées sur les réseaux sociaux ce qui donne de la valeur publicitaire à la peinture. Les artistes sont très souvent applaudis, raconte-t-il et ces applaudissements sont bien mérités car ce n’est pas un travail de tout repos, ils travaillent à l'extérieur, peu importe les conditions, sachant qu'en Pologne il est difficile de rester plus de 10 minutes dehors en hiver ! On l'aura remarqué, le travail de peintre dans cette entreprise est bien différent de celui d’un artiste qui peint chez soi. Good Looking Studio travaille 365 jours par an afin d'essayer de rester le plus compétitif possible. Pour toutes ces raisons de plus en plus de sociétés font appel à leurs services pour promouvoir leurs marques en Pologne.

Pour plus d'informations sur ce groupe, rendez-vous sur leur site internet

Quelques exemples de leurs peintures :

toni

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© Good Looking Studio 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Votre édition de Varsovie cherche un repreneur !

Cet été, l’équipe de Lepetitjournal.com/Varsovie va se renouveler. Suite au départ d’une de ses associées l’édition cherche à renforcer son équipe. Intéressé.e ? Contactez-nous vite. 

Vivre à Varsovie

Séoul Appercu
LEPETITJOURNAL.COM

Devenez notre correspondant en Pologne

Vous aimez écrire ? Vous voulez découvrir la Pologne autrement et faire des rencontres inoubliables ? Nous recherchons un(e) correspondant(e) pour développer notre contenu localement !

Expat Mag

Bucarest Appercu

Gabriel Badea-Päun, "Les peintres roumains et la France"

La saison France-Roumanie s'est achevée cette année, l'occasion de faire le point sur les lacunes que nous avons en France sur la culture roumaine et sur les liens qui unissent encore nos deux culture