S’INSTALLER SUR LA COSTA BRAVA - Guide Pratique

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 23/09/2014 à 22:00 | Mis à jour le 07/09/2017 à 21:02

Comme de nombreux Français, vous êtes tenté par une expatriation sur la Costa Brava, qui offre la proximité avec la France, un dépaysement certain et Barcelone toute proche. Ce guide pratique détaille les informations spécifiques à prendre en compte lors de votre démarche d'expatriation sur la zone.

Education
Il n'y a pas d'école française à proprement parler sur la Costa Brava (Photo CC Gordito 1869), il faut en effet se déplacer jusqu'à Barcelone pour trouver des écoles françaises, notamment le lycée français de Barcelone. Celui-ci enseigne de la Maternelle à la Terminale, avec des frais scolaires compris entre 4500 et 5500 euros à l'année.
Certaines écoles en Costa Brava offrent cependant le programme Bachibac, qui permet une double délivrance du baccalauréat français et du bachillerato espagnol. Le Bachibac permet ainsi aux titulaires d'accéder à la fois à l'enseignement supérieur français et espagnol. Sur la Costa Brava, l'IES Santiago Sobrequés à Gérone et l'Institut Ridaura.php à Castell-Plaja d'Aro fournissent notamment ce programme. Ce dernier établissement offre de plus depuis 2013 un Diplôme d'Études en Langue Française Scolaire.
Pour les enfants plus jeunes, la plupart des expats sur la Costa Brava choisissent plutôt d'envoyer leurs enfants à l'école locale. La qualité des cours est généralement comparable à l'école en France, et connaitre les familles du quartier facilite grandement l'intégration. Comme dans le reste de la région, apprendre le catalan montre un attachement à la région qui sera très apprécié des locaux.

Logement
Acheter un logement depuis la France, ou même s'engager sur du locatif sans visiter d'abord, est bien sûr risqué. De plus, les agences immobilières de la Costa Brava sont généralement de très petites tailles avec un site internet pas forcément mis-à-jour.
Emménager dans un logement temporaire les premiers mois permet notamment de nouer des contacts avec les agences immobilières de la région, ce qui est particulièrement important dans les zones plus rurales de la région où la vente immobilière se fait souvent au travers du réseau de connaissances personnel de l'agent immobilier.
La Costa Brava regorge notamment d'hôtels généralement remplis en été, mais prêts à négocier pour des séjours plus longs sur les saisons plus creuses.

Emploi
Le point de départ d'une recherche d'emploi en Costa Brava est l'Oficina de Treball. Les médecins spécialistes, aides-soignants et infirmiers, mais aussi les enseignants bilingues n'ont généralement pas de problèmes pour trouver un emploi.
Si vous souhaitez reprendre un petit commerce, méfiez-vous des villes très touristiques comme Platja d'Aro, qui sont adaptées à des commerces de loisirs tels que boites de nuit et bars, mais où la saisonnalité est très poussée. D'autres villes comme Gérone ont une économie moins dépendante du tourisme, et donc plus stables sur l'ensemble de l'année.

Démarches administratives
Pensez à enregistrer votre véhicule auprès de la Dirección General de Tráfico de Gérone dans le mois suivant votre arrivée, et bien sûr faites votre demande de numéro NIE qui vous sera notamment nécessaire lors de votre recherche d'emploi.
Pour toute demande d'aide administrative, vous pouvez contacter l'Oficina de Extranjería en Girona, Avenida Jaume I, 38. 17001 à Girone.
Finalement, veuillez noter que le consulat français le plus proche est à Barcelone. Pensez-vous à vous y inscrire en tant qu'expatrié.

Jerome BERGEROU (www.lepetitjournal.com - Espagne) Mercredi 24 septembre 2014
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter

Téléchargez notre application pour téléphone mobile viaItunes ou via Google Play

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale