TEST: 2239

10 MOTS POUR… – Cuisiner en Espagne

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 21/01/2016 à 23:00 | Mis à jour le 13/11/2018 à 17:02
Photo : CC0 Creative Commons
cuisiner espagne

Pas toujours facile de se faire comprendre auprès des Espagnols lorsque l'on ne connait pas le vocabulaire spécifique à sa demande, ni les usages locaux, surtout si cela fait peu de temps que vous êtes en Espagne. Voici une liste de mots qui vous donneront un petit coup de pouce dans vos aventures quotidiennes.


Fins gourmets comme le sont les Français, ils cherchent toujours à découvrir la cuisine étrangère et à en connaitre les coutumes et les saveurs (pour pouvoir confirmer que la meilleure gastronomie est française, bien sûr !). Après avoir savouré de nombreuses tapas, des plats cuisinés et des paellas, vous vous lancez enfin dans la cuisine maison à l'espagnole. Installé dans votre cuisine, la précieuse recette de votre collègue María à la main, êtes-vous sûr d'avoir tous les éléments pour réussir votre expérience culinaire ? Voici quelques mots de vocabulaire indispensables pour pouvoir se débrouiller en cuisine en Espagne:

 

> Tout bon cuisinier qui se respecte réunit tout d'abord les ustensiles nécessaires pour réaliser sa recette : un molde (moule), un colador (une passoire), un batidor (un fouet/batteur), un rallador (râpe/mandoline), una jarra medidora (verre doseur) et même un tamiz (un tamis).

 

> Si vous choisissez de vous attaquer à la repostería (la pâtisserie), il vous faudra amasar la pâte pour lui donner la consistance recherchée et aussi faire attention à ne pas faire de grumos. Selon les recettes, on peut vous demander de rallar un agrume pour en récupérer le zeste ou bien de séparer la yema et las claras de l'?uf pour le batir a punto de nieve.

 

> Attention à ne pas confondre les différentes pâtes qu'il est possible d'utiliser en cuisine pour éviter les mélanges non désirés : il existe la masa de hojaldre (pâte feuilletée), la masa brisa (pâte brisée), ou bien la pastaflora (pâte sablée)

 

> En suivant votre recette à la lettre, le résultat devrait être réussi. A condition de bien comprendre les actions qui vous sont demandées. Rectificar signifie corriger l'assaisonnement d'un plat, espumar consiste à retirer la mousse formée à la surface d'un liquide en cuisson, et reducir consiste à réaliser une cuisson en faisant réduire la volume grâce à l'évaporation.

 

> Certaines recettes nécessitent une préparation préalable de la viande ou du poisson. On peut vous demander de marinar ou adobar l'aliment afin de le parfumer en le baignant dans une préparation quelques heures avant de le cuisiner.

 

> A connaitre pour éviter de servir une tarte grillée ou un gigot pas assez cuit : les types de cuisson. Cocer ou cocinar sont les termes généraux pour désigner la cuisson du plat. Dans le détail, il est possible de brasear (braiser), freír (frire), hervir (bouillir), dorar (faire dorer), flambear (flamber), saltear (faire sauter) ou encore asar (rôtir).

 

> Les différentes méthodes de cuisson : Al vapor (à la vapeur), al baño María (au bain Marie), a la parilla (grillé), a la plancha (avec une plancha ou à la poêle)

 

> Les meilleures spécialités espagnoles se réalisent grâce à un type de cuisine mixte, c'est à dire avec une cuisson réalisée à moitié dans du gras et à moitié dans un mélange aqueux. Guisar consiste à préparer les aliments en les faisant cuire dans une sauce (ou un potage) après les avoir fait revenir à la poêle. Estofar consiste à cuisiner les aliments à l'étouffée dans leur propre jus dans une sauteuse fermée.

 

> Heureusement pour nous, la cuisine étant l'une des spécialités françaises, certains mots sont utilisés et se prononcent comme en français : c'est le cas de la papillote, de la fondue, du tournedos, du soufflé, des mousses, des bouchées ou encore du bouquet-garni.

 

> Enfin, votre plat est prêt, et c'est plein de fierté que vous vous apprêtez à le servir à table. Avant cela, il faudra montar les assiettes, c'est à dire présenter votre plat dans les assiettes, desmoldar votre gâteau, et se mettre à adornar (le décorer).

¡ Buen provecho!

Perrine LAFFON

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale