Lundi 19 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EXPRESSION IDIOMATIQUE – Morphée, le juste

Par Lepetitjournal Athènes | Publié le 05/07/2017 à 22:00 | Mis à jour le 06/07/2017 à 09:47

Cela n'étonnera personne de savoir que le grec comme le français partagent la même référence pour parler du sommeil : dans les deux langues, le dieu Morphée s'invite sous nos draps et dans nos rêves pour notre plus grand bonheur


En français, lorsque l'on dort profondément il est courant de faire appel à l'expression « être dans les bras de Morphée ». En revanche, lorsque l'on est sur le point de s'endormir, on préférera dire « tomber dans les bras de Morphée ». En grec, la même phrase vient colorer le quotidien : « ???????????????????? » (stin aggalia tou Morphéa), soit littéralement « dans les bras de Morphée ».
Dans la mythologie grecque, Morphée est le dieu des songes ou des rêves prophétiques. Son nom vient du grec « ?????» qui signifie « forme ». Comme les 999 autres membres de sa fratrie, il serait né de l'union de Nyx, la Nuit, et d'Hypnos, le dieu du sommeil. D'autres sources le présentent comme une des divinités les plus importantes engendrées par Nyx seule, les Oneiroi. Au nombre de mille, elles personnifiaient les rêves.

Morphine soporifique
Comme son nom l'indique, Morphée, divinité ailée, était polymorphe, c'est-à-dire qu'il prenait des apparences très variées pour se fondre dans les rêves de mortels. Il avait pour vocation de les endormir en les effleurant d'une fleur de pavot. Il les plongeait ainsi dans un sommeil réparateur propice aux rêves et leur permettait d'oublier, l'espace de quelques heures, les intrigues et machinations divines. Enfin, Morphée est à l'origine du mot « morphine », substance au fort pouvoir soporifique. Il est vrai que l'on a encore rien inventé de mieux pour endormir la douleur.
Toujours dans le domaine du soporifique, et pour signifier que l'on bénéficie d'un sommeil réparateur, le grec et le français utilisent une expression aux références communes : «dormir du sommeil du juste» se dira de la même manière « ?????????????????????????» (kimatai ton ipno tou dikaiou). En effet, lorsque l'on n'a rien à se reprocher et que l'on considère ses actions comme justes et équitables, rien ne peut venir perturber la qualité du sommeil. 

(www.lepetitjournal.com/Athenes) jeudi 6 juillet 2017

lepetitjournal.com Athènes

Lepetitjournal Athènes

Le Petit Journal d'Athènes est un magazine d'information gratuit, en ligne et en français sur la Grèce.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

FOOT

PSG: la crise de l'été

Le Paris SG fait-il toujours peur à la Ligue 1? Sa défaite à Rennes (2-1) dimanche, la première de la saison dès la 2e journée, a mis en lumière ses problèmes récurrents, autour de trois hommes...

Sur le même sujet