Lundi 27 janvier 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Relations France-Pologne, pas de printemps en vue

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 13/06/2019 à 00:00 | Mis à jour le 13/06/2019 à 10:02
relations France Pologne

« Le printemps dans les relations avec Paris n’aura pas lieu » titre Dziennik Gazeta Prawna  qui précise que la Pologne et la France n’ont pas repris les discussions sur une nouvelle date de visite d’Emmanuel Macron à Varsovie suite au report à la demande du PiS de celle planifiée pour le mois d’avril. Le journal évoque une possible visite du Premier ministre Mateusz Morawiecki à Paris en juillet tout en indiquant que rien n’a été décidé pour le moment. Une occasion de venir en Pologne pour le Président Emmanuel Macron serait de participer le 1er septembre aux commémorations du déclenchement de la deuxième guerre mondiale. Une invitation a également été envoyée à Paris pour le sommet sur les Balkans occidentaux qui aura lieu à Poznań au début du mois de juillet. Il est probable que ce soit le ministre de l’Economie et des Finances, M. Bruno Le Maire qui y représente la France.

 

Le vice-ministre des Affaires étrangère Konrad Szymański loue le ministre français qui est déjà venu en Pologne en février : « c’est un partenaire fiable, les visites de cette figure importante du gouvernement français ont un caractère constructif. Il a un bon contact avec le Premier ministre Mateusz Morawiecki avec qui il a discuté pendant les réunions Ecofin. En même temps, Bruno Le Maire se dit très enthousiaste quant aux perspectives de la coopération franco-polonaise et est  convaincu que la Pologne peut jouer un rôle clé sur la scène européenne ».  M. Szymański est toutefois sceptique qu’il puisse y avoir un tournant dans les relations bilatérales et critique le président Macron pour sa politique incohérente et ses attaques rhétoriques contre l’Europe Centrale. « Paris n’a toujours pas choisi sa stratégie pour entretenir de bonnes relations avec l’Europe centrale, entre adopter à son égard une attitude paternaliste ou coopérer avec elle comme avec un partenaire égal » - constate Konrad Szymański et remarque qu’ « à Paris les raisons libérales du parti sont en opposition avec les raisons d’Etat ». 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

ENVIRONNEMENT

La crise des déchets à Varsovie

300% d’augmentation du prix moyen de la collecte des ordures, des amendes en cas de mauvais tri des déchets et un manque de conteneurs où les déposer. La crise des déchets à Varsovie s'accélère.

Expat Mag

Bucarest Appercu

Damien Thiery, le nouveau directeur engagé d'"Ateliere Fara Frontiere"

Après avoir travaillé en tant que directeur financier d’une société roumaine filiale d’un groupe français, Damien Thiery prend un virage à 180 degrés. Il succède à Raluca et Patrick Ouriaghli à la têt