Samedi 23 mars 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PROCHE-ORIENT – Controverse sur une conférence à Varsovie.

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 15/01/2019 à 00:00 | Mis à jour le 15/01/2019 à 00:00
diplomatie

Dans une interview diffusée vendredi dernier sur la chaîne américaine Fox News, le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a annoncé la tenue en Pologne, les 13 et 14 février, d’une conférence de niveau ministériel sur le Proche-Orient. 

 

Cette annonce a provoqué une vive réaction de la part de l’Iran qui a convoqué dimanche le chargé d'affaires polonais pour protester contre la décision de Varsovie d’accueillir ce sommet en soulignant que c’était « un acte hostile contre l’Iran ». Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a été très critique sur son compte twitter en remarquant que « l’Iran a sauvé des 100 0000 ressortissants polonais pendant la Seconde Guerre mondiale, alors que la Pologne accueille désormais un cirque anti-iranien désespéré ».

 

Le chef de la diplomatie polonaise dans une interview pour l’Agence polonaise de presse et dans une tribune publiée dans le quotidien Rzeczpospolita explique les raisons de la tenue d’une telle réunion : « c’est dans l’esprit de la coopération transatlantique en faveur de la stabilité mondiale dans le respect du droit international que nous organisons avec les Etats-Unis cette conférence ». « Cette rencontre permettra de débattre des défis et problèmes de la région afin d’élaborer des solutions communes », poursuit le ministre. Il ajoute également qu’elle concernera des sujets divers comme : les menaces du terrorisme et de l’intégrisme, le développement et la prolifération des missiles, la sécurité maritime et énergétique, la lutte contre des opérations financières illégales et des tentatives régulières de déstabilisation du fonctionnement des pays du Proche-Orient. Enfin, il fait remarquer que « cette conférence commune est une illustration du partenariat stratégique entre les Etats-Unis et la Pologne qui confirme les convergences de nos intérêts dans le domaine de maintien de la sécurité et de la paix internationales ». 

 

Le Premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki, a souligné sur son compte twitter que la « Pologne traite la question de la paix au Proche-Orient comme un des principaux défis de la politique étrangère et de sécurité car le cessez-le-feu dans cette région névralgique est une question fondamentale quant au maintien de la stabilité et la sécurité du monde entier », tout comme le chef du cabinet du Président polonais, Krzysztof Szczerski qui a déclaré que cette conférence « était le plus important évènement diplomatique à Varsovie depuis le sommet de l’OTAN en 2016 ». 

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Athènes Appercu
TOURISME

Kalymnos, l’île aux éponges et aux alpinistes

Kalymnos, quatrième plus grande île du Dodécanèse se fait discrète dans le palmarès des joyaux insulaires grecs. Pourtant, sa beauté naturelle et son histoire n’en sont pas moins appréciables.