TEST: 2298

POLITIQUE - Vote de confiance pour le gouvernement

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 14/12/2018 à 00:00 | Mis à jour le 14/12/2018 à 00:00
index

La PO a demandé une motion de censure contre le gouvernement Morawiecki suite à l’affaire de l’Autorité de surveillance financière. Mercredi, à la surprise de tous, Mateusz Morawiecki a renversé la situation à son profit en demandant au Parlement un vote de confiance. 231 députés ont voté en faveur du gouvernement PiS contre 181 députés. Mateusz Morawiecki a ainsi obtenu le soutien du Parlement à la veille de son déplacement à Bruxelles pour le Conseil européen. Il a prononcé à cette occasion un long discours devant les députés en vantant les succès du gouvernement, comme par exemple la baisse des impôts, et a annoncé qu’il n’y aurait pas de hausse du prix de l’énergie. Dans son allocution, M. Morawiecki a critiqué l’ancien gouvernement PO-PSL, en particulier pour sa politique climatique. Il a souligné également l’importance de l’appartenance de la Pologne à l’Union européenne, mais a prié l’opposition de «ne pas aller se plaindre à Bruxelles» pour éviter les débats internes «polono-polonais». 

 

Quant à l’opposition, le PSL parle d’un coup de théâtre du Premier ministre alors que Nowoczesna rappelle qu’en raison de la réforme de la justice, les délais des procès ne cessent de se prolonger. Enfin, la PO ne dépose pas les armes et souhaite que la motion de censure soit soumise au vote ce soir (Gazeta WyborczaRzeczpospolita). Dans son commentaire, Rzeczpospolitaobserve que Mateusz Morawiecki a su reprendre l’initiative politique et au lieu de s’expliquer devant l’opposition des problèmes du gouvernement, il a pu exposer toutes les promesses électorales réalisées en trois ans par le gouvernement. De plus, il s’est montré un bon orateur car son discours a été «substantiel et provocateur».

 

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Varsovie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bénédicte Mezeix

Rédactrice en chef de l'édition Varsovie.

À lire sur votre édition locale