Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Les navires de l’OTAN en escale à Szczecin, dont le français CMT Pégase

Le CMT Pegase SzczecinLe CMT Pegase Szczecin
Laurent Brzezinski
Écrit par Mattéo Bardiaux
Publié le 11 mai 2023, mis à jour le 16 octobre 2023

Du vendredi 5 au lundi 8 mai 2023, les cinq navires de la Standing NATO Mine Countermeasures Group 1 (la SNMCMG1) étaient en escale à Szczecin, offrant une vue pittoresque et originale aux passants sur la Wały Chrobrego, promenade maritime de la ville. 

La Force permanente de défense contre les mines de l’OTAN est constituée de 5 bâtiments, pour l’occasion sous commandement norvégien. Son rôle est crucial dans la sécurité maritime de l’Europe et de la Baltique : identification et neutralisation des dangers potentiels, protégeant ainsi les voies de navigation essentielles au commerce international. Szczecin héberge également un corps multinational de l’OTAN, abritant le Multinational Corps Northeast.

 

Escale de routine pour les navires de la Force permanente de défense contre les mines de l'OTAN 

Vendredi dernier, cinq navires de la Force permanente de défense contre les mines de l’OTAN ont accosté à Szczecin, cette ville portuaire située sur l’Oder. Cinq chasseurs de mines étaient présents, dont le HNoMS Nordkapp, navire amiral de la force, suivi par quatre autres bâtiments : le CMT Pégase français, le BNS Bellis belge, l’ENS Sakala estonien, et le navire de soutien à la plongée FGS Rottweil allemand. L’ORP Drużno de la 8e flottille de défense côtière de Swinoujscie les accompagnait également.

Les bâtiments de la Force permanente de défense contre les mines de l’OTAN ont pour mission principale de maintenir la sécurité de la navigation. Ils recherchent, détectent et détruisent les objets sous-marins dangereux qui pourraient menacer la navigation. « Nous nous occupons du déminage après les conflits précédents, par exemple des mines posées pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale », a expliqué le commandant du groupe, Ole Torstein Sjo, à Radio Szczecin. Ensemble, ces navires forment le système de défense contre les mines de l’Europe, et plus particulièrement de la Baltique. 

L’escale de Szczecin a permis aux équipages de se réapprovisionner et de se préparer à leurs prochaines missions, dans le but de garantir la sécurité maritime de la région, la flotte doit être prête à répondre à tout moment si nécessaire.

 

 

Les bâtiments n’étaient pas accessibles au public, mais ils pouvaient être photographiés depuis les quais sans aucun problème.

 

Szczecin, port stratégique pour l’OTAN

La Force permanente de défense contre les mines de l’OTAN joue un rôle crucial dans la sécurité maritime de l’Europe et de la Baltique en particulier. Les équipages travaillent constamment pour identifier et neutraliser les dangers potentiels, protégeant ainsi les voies de navigation essentielles au commerce international. Les navires sont régulièrement déployés dans diverses zones de conflit pour effectuer des missions de déminage, un travail complexe et dangereux qui nécessite une expertise spécialisée et une attention constante. Les navires resteront à Szczecin pour quelques jours avant de reprendre leur mission de défense contre les mines dans les eaux européennes.

 

 

Mais au-delà du port, Szczecin est également le siège du Multinational Corps Northeast, l’une des structures de commandement de l’OTAN en Europe. Cette unité est responsable de la coordination et de la planification des opérations militaires de l’organisation dans la région de la Baltique, en étroite collaboration avec les forces armées polonaises et les autres pays membres. Se trouvant à proximité de la frontière allemande et à quelques kilomètres seulement de la mer Baltique, la ville est un emplacement stratégique pour les opérations maritimes de l’OTAN dans la région. La présence régulière de navires et d’autres unités militaires à Szczecin témoigne de l’importance de la ville pour l’alliance.

 

Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

© lepetitjournal.com 2024