Dimanche 26 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La grève des enseignants a commencé

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 09/04/2019 à 00:00 | Mis à jour le 09/04/2019 à 00:00
newspaper-1458998_960_720

Gazeta Wyborcza (en une) informe que plus de 80% des écoles secondaires, primaires et maternelles participeront à la grève générale illimitée des enseignants qui a commencé hier en Pologne. Dimanche, lors des discussions de la dernière chance du gouvernement avec les syndicats, la vice-Première ministre Beata Szydło a proposé 15% d’augmentation de salaire, offre repoussée par les deux syndicats ZNP et FZZ/Enseignants qui ont cependant revu à la baisse leur revendication initiale de 1 000 zlotys (250 euros) d’augmentation brute mensuelle. A Varsovie, près de 200 écoles maternelles et 145 écoles primaires et secondaires seront fermées. A Łódź, toutes les écoles primaires et presque toutes les écoles maternelles seront fermées. Seulement 18 écoles primaires/secondaires et maternelles n’ont pas rejoint le mouvement de la grève générale à Cracovie. 

 

Le quotidien revient également sur la manifestation des chauffeurs de taxi qui a eu lieu hier et qui a bloqué certains grands axes de la capitale. Ils s’opposent au nouveau projet du gouvernement qui prévoit de légaliser l’activité des sociétés qui exploitent des applications mobiles comme Uber ; ils demandent les mêmes règles de traitement et l’application de la loi de transport en vigueur à tout le monde. Le quotidien annonce que les chauffeurs sont prêts à poursuivre la grève si leurs revendications ne sont pas satisfaites. 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

INTERVIEW

Lou Doillon - "L'album ressemble à l'étrange patchwork que je suis"

Lou Doillon était à Varsovie pour un concert intimiste au club Hybrydy et présenter son nouvel album, le très beau Soliloquy.  Nous avons eu la chance de rencontrer cette artiste chaleureuse et...

Communauté

"Qu'est-ce qu'être une mère ?" La parole aux mamans

Lepetitjournal.com/Varsovie a décidé de donner la parole à quelques mamans de la communauté française et polonaise en leur demandant de répondre à la question « qu’est-ce qu’être mère ?».