Mardi 7 décembre 2021
TEST: 2298

ENTREPRENEURS FRANÇAIS EN POLOGNE – Que sont-ils devenus ?

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 28/03/2016 à 22:00 | Mis à jour le 28/03/2016 à 20:55

Beaucoup de Français installés en Pologne se sont lancés dans l'aventure de l'entrepreneuriat et lepetitjournal.com/Varsovie n'a pas manqué de s'intéresser à leurs différents parcours et expériences. Mais que sont-ils devenus depuis leurs débuts ? Investir, se développer en Pologne leur a t-il réussi ? La parole est aujourd'hui à Charlotte Guiffard, pour www.kiddibo.com et  Aymeric Monod-Gayraud pour Freebee.

Souvenez-vous, lepetitjournal.com/Varsovie était allé, en 2013, à la rencontre de Charlotte Guiffard et d'Aymeric Monod-Gayraud. Charlotte a créé www.kiddibo.com, un site internet marchand permettant la conception guidée et sur mesure de faire-part de naissance haut de gamme. Aymeric est à la tête de Freebee qui propose une plateforme permettant à des entreprises d'offrir à leurs clients un programme de fidélisation. L'utilisateur télécharge gratuitement l'application et fait ses achats dans les enseignes partenaires en capitalisant des points

Retrouvez les articles sur Charlotte Guiffard et Aymeric Monod-Gayraud ci-dessous :

PORTRAIT D'ENTREPRENEUR ? Charlotte Guiffard crée www.kiddibo.com

PARCOURS D'ENTREPRENEURS - Aymeric Monod-Gayraud, co-fondateur et PDG de Freebee  

 

Quel bilan tirez-vous de votre aventure d'entrepreneur en Pologne aujourd'hui?

Charlotte : Toute mon activité de création et de production de faire-part se fait maintenant ici, en Pologne. Vivre cette aventure d'entrepreneur à Varsovie est formidable car ici tout est possible, réalisable, imaginable. En France certaines de mes demandes pour le site web, par exemple, étaient simplement non recevables. Ici, elles n'ont posé aucun problème ni en termes de demande et encore moins en termes de réalisation. Certains type d'impression papier n'étaient pas non plus possibles et la fabrication d'enveloppe absolument inenvisageable, en tous cas chez le même prestataire. Il aurait fallu fragmenter. Ici tout est moins cloisonné et plus intégré.

Aujourd'hui, les commandes sont régulières et en permanente augmentation chaque mois. Je prépare mes prestataires et fournisseurs à travailler de manière autonome puisque je vais quitter très prochainement la Pologne. Mais je sais qu'ils sont prêts. Je les ai accompagnés pendant la période nécessaire afin de leur déterminer précisément mes exigences. Ils les ont comprises. Malgré un déménagement, l'aventure continue. Et ça, c'est formidable !

Aymeric : Le bilan est extrêmement positif même si cela n'a pas été facile tous les jours. En 3 ans, nous sommes devenus les leaders dans le domaine des programmes de fidélisation sur le marché polonais, sommes passés de 2 à 70 salariés et de 35.000 à 600.000 utilisateurs de notre carte Freebee ! Pour cela, il a fallu se battre, travailler souvent jour et nuit et montrer notre valeur ajoutée et notre expertise auprès de nos clients qui ont besoin d'un produit « sur mesure ». Avec le recul, il m'arrive souvent de me dire qu'il faut parfois une certaine dose de folie et de candeur pour se lancer dans ce type d'aventure. Car je ne sais pas si je me serais lancé si j'avais eu réellement conscience de tout ce qui m'attendait et des risques financiers. Mais c'est une aventure fascinante !

La Pologne est-elle toujours une terre d'opportunités pour votre entreprise ?

Charlotte : Mon marché cible est certes francophone et concerne majoritairement la France (le faire-part de naissance est typiquement français), toutefois la Pologne a été un réel terrain d'opportunités notamment en termes de développement puisque tout est créé, développé, fabriqué ici. J'ai rencontré des fournisseurs et prestataires (imprimeur, webmaster...) fabuleusement compétents, ayant un réel souci de la qualité, réactifs, disponibles et aussi créatifs dans leurs solutions.

Aymeric : En 2011, en Pologne, nous étions au tout début de la révolution des technologies mobiles. Les conditions économiques du pays ont été très favorables pour lancer ce business. Aujourd'hui il y aurait plus de concurrence. La Pologne est toujours de plus en plus ouverte sur le monde, et les transferts de compétence se font de plus en plus rapidement. La situation a donc évolué. Mais nous avons acquis une position qui nous permet de ne pas craindre cette concurrence naissante.

Quel a été le moment le plus marquant/"challengeant" depuis la création de votre entreprise ?

Charlotte : L'année dernière l'événement le plus marquant a été le lancement du nouveau site www.kiddibo.com. Un vrai site pro réalisé avec succès en Pologne, grâce au savoir-faire polonais. Par ce biais, j'ai relevé une réelle augmentation du trafic et des commandes.

Aymeric : Le moment le plus marquant a été celui où nous sommes parvenus à convaincre Cyfrowy Polsat/Polkomtel, en novembre 2013, après de longues négociations, de devenir des investisseurs de notre entreprise. C'était pour nous un rêve car il est toujours difficile d'atteindre un géant !

Comment s'annonce l'année 2016 ? Quels sont vos projets ?

Charlotte : De nouveaux produits sont en cours de développement autour de la papeterie de naissance, made in Poland ! Lancement très prochainement...

Aymeric : Après les PME, notre objectif est maintenant de proposer nos services aux grandes entreprises qui n'ont pas leur propre programme de fidélité (il s'agit de la grande majorité d'entre elles). Nous souhaitons que la plus grande partie de notre chiffre d'affaires soit générée par les géants. Nous avons pour objectif également, avant la fin de l'année, d'atteindre plus d'1 million d'utilisateurs.

 

Laura Giarratana (lepetitjournal.com/Varsovie) - Mardi 29 mars 2016

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook

 

0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet