Jeudi 9 décembre 2021
TEST: 2298

UNIVERSITES – La France veut attirer les meilleurs étudiants polonais

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 12/12/2016 à 23:00 | Mis à jour le 09/01/2017 à 13:56

 Si la France est le deuxième pays d'origine d'étudiants Erasmus, elle entend également attirer les étrangers dans ses universités. C'est dans cet objectif, que se sont tenues à Varsovie, du 16 novembre au 8 décembre, les journées Campus France, visant à promouvoir les universités françaises pour y accueillir les meilleurs étudiants polonais. Les parcours proposés, prestigieux, peuvent en effet être très sélectifs !

 

La Pologne, pays d'échanges universitaires

La Pologne est le 6ème pays européen à avoir des étudiants qui partent à l'étranger dans le cadre d'un programme Erasmus, mais également le 6ème pays d'accueil. Attractive auprès des étudiants européens par la qualité toujours croissante de son enseignement universitaire et le coût abordable de la vie, la Pologne a renforcé son attractivité en proposant des cursus universitaires en anglais et même en français.

La France est un partenaire privilégié de la Pologne sur le plan universitaire : l'Ecole internationale des sciences politiques de Katowice a par exemple été créée en 1993 par L'Université de Silésie, Sciences Po Bordeaux et l'Université catholique de Louvain. Le français est au quatrième rang des langues étrangères enseignées en Pologne, après l'anglais, l'allemand et le russe. Ainsi, lors de la journée Campus France de l'école de commerce SGH à Varsovie, la quarantaine d'étudiants présents ont tous au moins un niveau « B2 » en français ? ils peuvent parler, lire et écrire le français avec aisance.

Or, si le niveau linguistique tout comme le niveau général des élèves polonais sont élevés ? ils sont plus performants que les Français selon le dernier classement PISA il n'est pas toujours aisé pour eux de choisir la France pour destination. En effet, la question économique peut parfois représenter un obstacle.

 

Les bourses en France : pour quelques étudiants seulement

En France, les frais d'inscription dans les universités publiques sont d'un montant égal pour les étudiants français et étrangers. D'environ 200? par an, ils placent les établissements français parmi les plus accessibles d'Europe. Au Royaume-Uni, par exemple, les frais de scolarité peuvent atteindre 10 000? par an.

Mais le bas niveau des frais de scolarité français suffit-il à démocratiser l'enseignement supérieur ? Pas vraiment : alors que le coût de la vie étudiante en Pologne est estimé entre 350 et 500? par mois par le Ministère des Sciences et des Etudes supérieures , vivre en France est bien plus onéreux. Selon l'UNEF, syndicat étudiant français, le portefeuille mensuel d'un étudiant à Paris est de 1 125?. Cette somme prend en compte le logement, les transports, l'alimentation et les charges diverses du quotidien.

Conscientes de cet obstacle, l'agence Campus France et l'ambassade de France en Pologne ont largement promu, au cours des Journées Campus France, la bourse proposée par le gouvernement français (BGF) aux étudiants étrangers. Elle est particulièrement attractive : pour les étudiants en deuxième année de Master sont prévus, entre autres, le remboursement des frais de scolarité, une allocation de bienvenue de 700? et une bourse mensuelle de 767?.

Cependant, si ces conditions paraissent très alléchantes, elles sont soumises à un certain nombre de critères très exigeants : un dossier de candidature est présenté à un jury qui apprécie la cohérence du parcours de l'étudiant, son assiduité, ses résultats scolaires. Si le dossier est validé, l'étudiant est invité à passer un oral pour démontrer sa motivation.

 

Des parcours prestigieux et très sélectifs

Les Journées Campus France n'ont pas seulement pour objectif d'inviter les étudiants à une année Erasmus en France, mais surtout de promouvoir des parcours d'élite. « Accueillir des étudiants polonais comme vous est une chance pour la France, puisque lorsque vous reviendrez en Pologne, vous serez des ambassadeurs de la coopération franco-polonaise et de la culture française », déclarait Antonin Borgnon, chargé des bourses à l'ambassade de France, aux étudiants de la SGH.

Attirer les excellents élèves polonais est un défi que la France a décidé de relever à travers un système de double-diplômes. Ceux-ci permettent aux étudiants d'obtenir, à la fin de leurs études, à la fois un diplôme polonais et un diplôme français.
Plus de 75 universités polonaises ont ainsi convenu de ce type d'accord avec des établissements français. A titre d'exemple, l'Université de Varsovie est partenaire de Paris-Sorbonne IV et de l'Université de Poitiers, tandis que la Faculté de Cracovie est partenaire de Sciences Po Strasbourg et de l'Université d'Orléans. Une fois de plus, ces parcours restent réservés aux meilleurs élèves? Les places sont très chères !

Cartographie des double-diplômes franco-polonais

 

Crédits photographiques: Simone Ramella / Flickr 

Océane Herrero (lepetitjournal.com/Varsovie) - Mardi 13 décembre 2016

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook

0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet