COP24 – « La Pologne ne renoncera pas au charbon »

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 05/12/2018 à 00:00 | Mis à jour le 05/12/2018 à 00:00
environnement

Rzeczpospolita fait savoir que la Pologne en tant que pays hôte s’est présentée lundi au monde entier comme un pays misant sur une énergie sobre en carbone et qui a « rompu » avec le charbon. Simultanément, les responsables politiques polonais soulignaient que l’industrie minière assurait d’une part la sécurité énergétique et d’autre part l’emploi. 

 

Le président Andrzej Duda a parlé dans son discours de l’ouverture de la « transition juste » et appelé à un accord équitable pour les travailleurs du charbon et les communautés touchées par la transition énergétique. Selon lui, la réalisation de la transition sera possible avec « l’approbation de la société ». Le président Duda a aussi déclaré que « la Pologne ne compte pas renoncer au charbon et que le charbon est sa matière première fondamentale ». « Nous avons du charbon en réserve pour 200 ans et il serait difficile d’y renoncer ». Il a souligné aussi qu’il était déterminé à lutter contre la dévastation du climat par les gaz à effets de serre, en particulier le CO2 et le méthane. Il a mentionné que la Pologne a réussi à réduire ses émissions de 30 % en dépit de la consommation du charbon. « Le charbon n’est pas incompatible avec la protection du climat » - a insisté le Président Duda. Il a aussi déclaré que la Pologne était prête à mettre en œuvre les dispositions de l’Accord de Paris. 

 

Antonio Guterres, secrétaire général des Nations Unies a, pour sa part, souligné que « la décarbonisation est la seule solution et qu’afin de stopper la catastrophe il faudrait réduire les émissions de 45% d’ici 2030 et l’utilisation du charbon dans la production de l’énergie devrait être inférieure à 7% […] nous n'allons pas du tout dans la bonne direction pour freiner le changement climatique qui est plus rapide que nous ».». 

 

Michał Kurtyka, Président de la COP24 et vice-ministre polonais de l’Environnement a affirmé que lors de cette COP une feuille de route pour le monde entier devrait être créée (Gazeta Wyborcza). Dziennik Gazeta Prawna  fait savoir qu’il y aura des chances pour stopper le réchauffement climatique seulement si cette COP24 permet l’adoption des règles d'application et la mise en œuvre de l'Accord de Paris.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Varsovie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bénédicte Mezeix

Rédactrice en chef de l'édition Varsovie.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale