TEST: 2298

Commerce dominical, bilan et conflit au sein du PiS

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 14/03/2019 à 00:00 | Mis à jour le 14/03/2019 à 00:00
presse unsplash

Gazeta Wyborcza analyse le conflit qui divise le parti PiS (Droit et Justice). Hier à la Diète, le porte-parole des PME a tenu une conférence présentant un bilan de la première année de limitation du commerce la plupart des dimanches. 

 

Dans les sondages, les Polonais sont réticents à une plus grande restriction du commerce dominical : selon une étude récente, 36% seraient pour un retour de l’ouverture des magasins tous les dimanches, et seuls 19% voudraient au contraire que ces magasins soient fermés tous les dimanches. 

 

Les conservateurs du PiS, liés au syndicat Solidarność, principal moteur de cette mesure, craignent une libéralisation de cette loi pour des raisons électorales et veulent que soit soumis à la Diète un projet d’amendement pour obtenir un durcissement de la loi. Le journal croit néanmoins savoir que l’affaire sera réglée en interne, sans débat à la Diète. 

 

Dans un récent entretien, le Premier ministre Morawiecki a reconnu que cette limitation de l’ouverture des magasins le dimanche était censée avantager les petits commerces, mais que les statistiques réalisées semblent indiquer que cet objectif n’a pas été atteint. Et une analyse de la grande banque PKO BP avance que chaque dimanche de fermeture des magasins réduit de 1,1% le volume mensuel de vente au détail. Pour 2018, l’impact négatif sur le PIB de cette interdiction de vente certains dimanches de l’année est chiffré à 0,3%. 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Varsovie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bénédicte Mezeix

Rédactrice en chef de l'édition Varsovie.

À lire sur votre édition locale