Dimanche 26 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Bernard-Henri Lévy à Gdansk

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 09/04/2019 à 00:00 | Mis à jour le 09/04/2019 à 00:00
Diapositive1

Dans un long entretien avec Gazeta Wyborcza Bernard-Henri Lévy annonce que son spectacle « Looking for Europe » sera joué le 12 avril à Gdańsk au Centre européen de « Solidarność ». « Dans mon spectacle, je parle des trois suicides de l’Europe. Le premier a eu lieu en 1914, le deuxième pendant la Seconde Guerre mondiale. Maintenant, l’Europe commet son troisième suicide », dit M. Lévy en se référant à la crise des démocraties, à la montée du populisme et de la xénophobie et au refus d’accueillir des migrants. Le débat sur le spectacle sert de point de départ à une réflexion sur la condition de la démocratie en Europe. M. Lévy constate que « la démocratie est difficile et demande un effort intellectuel ». Pour pallier cette crise, il propose d’introduire un revenu minimum, une élection universelle du président de l’UE et un impôt sur les fortunes. 

 

Interrogé sur la montée des populismes, le philosophe français observe que « de nouvelles formes politiques apparaissent » et consistent par exemple « à attaquer les élites et à monopoliser le droit de représenter les citoyens ». Même le mouvement des gilets jaunes serait, à ses yeux, porteur de violence contre les policiers, les journalistes, la représentation politique du peuple. Pour lui, le soutien pour les partis populistes reflète la frustration de la société. « Ainsi, les gens articulent leur colère, leurs espoirs et leur désir de justice », dit-il. Il se réjouit que le président Macron fasse front « face à ces vendeurs d’illusions » et qu’actuellement la classe politique soit moins corrompue que par le passé. 

 

Abordant l’actualité polonaise, M. Lévy rappelle qu’en 1989, il a été envoyé spécial de François Mitterrand en Europe centrale et qu’il garde depuis lors beaucoup d’amitié pour Varsovie. Pour lui, la Pologne manque en ce moment d’hommes d’Etat charismatiques à l’instar de Bronisław Geremek ou Tadeusz Mazowiecki. « Nous avons besoin de leurs successeurs », remarque-t-il et annonce en conclusion que son spectacle du 12 avril à Gdańsk sera joué en hommage à Paweł Adamowicz, maire de Gdańsk assassiné en janvier. 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

INTERVIEW

Lou Doillon - "L'album ressemble à l'étrange patchwork que je suis"

Lou Doillon était à Varsovie pour un concert intimiste au club Hybrydy et présenter son nouvel album, le très beau Soliloquy.  Nous avons eu la chance de rencontrer cette artiste chaleureuse et...

Communauté

"Qu'est-ce qu'être une mère ?" La parole aux mamans

Lepetitjournal.com/Varsovie a décidé de donner la parole à quelques mamans de la communauté française et polonaise en leur demandant de répondre à la question « qu’est-ce qu’être mère ?».