Mardi 12 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Affaire du patrimoine des époux Morawiecki

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 22/05/2019 à 00:00 | Mis à jour le 28/05/2019 à 10:55
news

Gazeta Wyborcza revient en Une sur le rachat en 2002 par les époux Morawiecki de quinze hectares appartenant à l’Eglise en banlieue de Wrocław. Ils ont acheté ce terrain pour 700 000 zlotys (soit plus de 160 000 euros). Aujourd’hui, la valeur de ces terrains est estimée à 70 millions de zlotys (soit plus de 16 millions d’euros) car bientôt une autoroute y sera construite. 

 

Ce qui choque dans cette affaire est le fait que les époux Morawiecki ont acquis ces terrains pour un prix au-dessous de leur valeur qui déjà en 1999 avait été estimé à 4 millions de zlotys. De plus, le doute plane sur la façon dont ils ont appris que ces terrains étaient en vente. Mateusz Morawiecki déclare l’avoir appris du cardinal Henryk Gulbinowicz dont il est ami. Par contre, son épouse dit l’avoir su de son collègue, un agent immobilier.

 

La Chancellerie du Premier ministre réagit et annonce un recours en justice contre Gazeta Wyborcza. « Les informations parues dans cette publication sont incomplètes et non fiables et constituent par-là une violation des droits de la personne des époux Morawiecki», déclare l’avocat de Mateusz et Iwona Morawiecki. Et comme leur mariage fonctionne sous le régime de la séparation des biens, Iwona Morawiecka qui est propriétaire de ces hectares, veut revendre à la ville de Wrocław la partie des terrains où serait construite l’autoroute. Elle veut la revendre au prix d’achat accru seulement de l’inflation et reverser l’argent gagné ainsi à des œuvres de charité. 

 

Quant aux réactions politiques à l’affaire, Jarosław Kaczyński déclare que les thèses de l’article de Gazeta Wyborcza ont encore besoin d’être vérifiées. « Mais il me semble que cette vérification permettra de révéler une falsification», poursuit l’homme fort du PiS. Grzegorz Schetyna, leader de la PO, commente que « cette affaire démontre les liens entre l’Eglise catholique et le pouvoir». « Ces relations doivent être clarifiées», ajoute-t-il. Robert Biedroń observe que la déclaration du patrimoine du Premier ministre induit en erreur, car elle ne contient pas les avoirs qu’il a transmis à sa femme avant de signer avec elle la séparation des biens. Enfin, Adrian Zandberg de Razem invite Mateusz Morawiecki à révéler aux Polonais tous les biens qu’il a acquis au cours de sa carrière

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Le 11 novembre, fête nationale de l'Indépendance en Pologne

La Pologne fête le 11 novembre non pas l’Armistice de la Première Guerre mondiale, comme en France, mais son indépendance retrouvée après 123 ans de domination austro-hongroise, russe et prussienne