Samedi 17 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

AFFAIRE AMBER GOLD – Donald Tusk auditionné

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 07/11/2018 à 00:00 | Mis à jour le 07/11/2018 à 00:00
newspaper-1458998_960_720

La presse revient largement sur l’audition de Donald Tusk dans l’affaire de la société financière Amber Gold, une fraude financière qui a ruiné des dizaines de milliers de Polonais en 2012.

 

Le volet financier de l'affaire Amber Gold s'étend du 2 juillet au 20 septembre 2012. Cette société financière est fondée en 2009 par Marcin Plitcha, un entrepreneur déjà condamné 4 fois pour fraude entre 2005 et 2009. La société promet à ses clients d'investir dans l'or, avec des intérêts promis à 13%. Le 2 juillet, le procureur de Gdańsk décide de lancer une enquête sur la société Amber Gold à la demande de clients s'estimant trompés par celle-ci. L'enquête a montré que chacun des 50 000 clients de la société (138 millions de złotys) étaient rémunérés par l'argent des autres clients. Le 13 août, la société est mise en liquidation, son patron arrêté le 29 août, et la société démantelée le 20 septembre. 

 

Lundi, Donald Tusk a comparu durant 7 heures devant la commission parlementaire enquêtant sur ce scandale financier à l'époque où il était chef du gouvernement polonais. Les questions des membres de la commission d’enquête, en particulier des députés du PiS et de Kukiz’15 se concentraient sur la responsabilité du Premier ministre par rapport aux agissements des services de l’Etat concernés par l’affaire, en particulier les ministères du Transport, de l’Intérieur et les services de sécurité. Les députés du PiS et de Kukiz’15 ont essayé de prouver que dans les années 2009-2012, Donald Tusk en tant que Premier ministre « ne savait rien et ne contrôlait rien ». Selon ces députés, le Premier ministre aurait dû contrôler les services spéciaux qui « n’ont pas réussi à protéger les gens » contre les escrocs d’Amber Gold (Gazeta Wyborcza). Pour sa part, Donald Tusk a nié que le travail de son fils, Michał Tusk, pour la société OLT Express [compagnie aérienne appartenant au groupe Amber Gold - ndlr] aurait garanti une sorte d’immunité au chef d’Amber Gold, Marcin Plichta (Nasz Dziennik). M. Tusk a souligné qu’il avait déconseillé à son fils de travailler pour l’aéroport de Gdańsk, et qu’il avait appris des médias que celui-ci travaillait pour la société OLT Express (Rzeczpospolita). Dans son commentaire, Gazeta Wyborcza écrit que Donald Tusk est sorti de l’audition vainqueur, son fils apparaissait plus comme victime que comme protagoniste de l’affaire. Le quotidien annonce que le rapport des deux années de travaux de la commission d’enquête sur l’affaire Amber Gold sera prêt en novembre. 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Marée de drapeaux à Varsovie pour les 100 ans de l'indépendance

Une marée de drapeaux rouge et blanc a envahi dimanche les rues de Varsovie lors des cérémonies du centenaire de l'indépendance de la Pologne, célébré sous haute surveillance policière en raison de...