Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 2
  • 0

Opération Néon : la Pologne évacue ses ressortissants en Israël

Le samedi 7 octobre, à 6h30 du matin, le Hamas lançait son attaque contre Israël. En réponse, Israël a annoncé l’imminence d’une opération militaire de grande ampleur sur la bande de Gaza. Cette situation, inédite depuis la guerre du Kippour en 1973, a obligé le gouvernement polonais à préparer une opération d’évacuation de ses ressortissants présents sur le sol de l’état hébreux : l’Opération Néon. La Pologne est également prête à soutenir le retour des citoyens lituaniens, si besoin.

Couv Twitter Mariusz Błaszczak mblaszczakCouv Twitter Mariusz Błaszczak mblaszczak
Photo Twitter Mariusz Błaszczak @mblaszczak
Écrit par Ronan Corcoran
Publié le 11 octobre 2023, mis à jour le 17 octobre 2023

Opération de rapatriement des citoyens polonais

Le président polonais Andrzej Duda a autorisé le déploiement d’un contingent militaire polonais, composé de 200 soldats, pour évacuer les citoyens polonais d'Israël à l'aide d'avions Boeing-737, Hercules C-130 et Casa C-295. Cette opération d'évacuation – nom de code Neon – est menée en coopération avec Israël et comprend également la présence de médecins militaires.

Le premier avion – un Boeing 737 – transportant 130 citoyens polonais est arrivé à Varsovie le lundi 9 octobre à 5h15. Il a été suivi par deux avions militaires Hercules C-130 qui transportaient près de 120 citoyens polonais. Le ministre de la Défense, Mariusz Blaszczak, a indiqué que l’évacuation prioritaire était accordée à un groupe d’élèves d’une école de musique de Chełm. Au total, plusieurs centaines de polonais se trouveraient en Israël.  

 

 

Également, dimanche 8 octobre, M.Blaszczak a déclaré que des discussions étaient en cours avec la Grèce afin de mettre en place un pont aérien d’évacuation. Dans le cadre de ce plan, des avions Hercules C-130 pourraient transporter des touristes polonais d'Israël en Grèce, et des avions CASA C-295 pourraient ensuite être utilisés pour faire le trajet entre la Grèce et la Pologne.

 

Un citoyen polonais parmi les otages enlevés par le Hamas

Alex Dancyg, un historien israélo-polonais promouvant la coopération entre la Pologne et Israël, a été pris comme otage par les attaquants du Hamas. Il est né à Varsovie en 1948 et possède la double nationalité polonaise et israélienne. Son enlèvement s’est produit lors d’un festival d’art au sud d'Israël, une région déjà en proie à une escalade de la violence.

 

 

Un embrasement au Proche-Orient qui servirait les intérêts de la Russie

La députée de gauche (Nowa Lewica) Agnieszka Dziemianowicz-Bąk, membre du groupe parlementaire polono-israélien et polono-palestinien, a souligné l'importance pour la diplomatie polonaise de suivre de près la situation au Proche-Orient. Elle a averti que bien que la condamnation de l'attaque terroriste du Hamas soit nécessaire, il ne faut pas oublier que le conflit dure depuis de nombreuses années et que les représailles pourraient être tout aussi brutales.

Mme Dziemianowicz-Bąk a également mis en garde contre le risque que le monde détourne son attention de la situation en Ukraine au profit du conflit au Proche-Orient, ce qui pourrait servir les intérêts de la Russie.

 

La Pologne viendra également en aide aux citoyens lituaniens en Israël

Le président lituanien, Gitanas Nausėda, a annoncé avoir appelé son homologue polonais Andrzej Duda afin que la Pologne aide à évacuer les ressortissants lituaniens présents en Israël. Interrogé sur la possibilité d'utiliser les avions militaires lituaniens Alenia C-27J Spartan pour ramener des personnes d'Israël, le président lituanien a déclaré qu'ils ne seraient pas l'option la plus appropriée en raison de leur faible capacité et de leur rayon d’action limité qu'ils peuvent parcourir sans escale.

Le bureau du président Duda a déclaré que “si le besoin s'en fait sentir, la Pologne est prête à soutenir le retour de nos citoyens en Lituanie avec ses propres vols de l'armée de l'air”. Pour sa part, G. Nausėda a remercié A. Duda pour sa "réaction rapide et sa volonté d'aider le peuple lituanien à retourner dans sa patrie depuis Israël, pays déchiré par la guerre".

 

 

 

 

Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

© lepetitjournal.com 2024