MASSACRE DE KATYN – De nouveaux documents accablent les Soviétiques

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 14/01/2014 à 23:00 | Mis à jour le 15/01/2014 à 02:44

 

Le ministre de la Culture polonais, Bogdan Zdrojewski, a affirmé qu'un nouveau document prouve la décision politique américaine de cacher la vérité sur le massacre de Katy?.

Pour rappel, le massacre de Katy? est l'assassinat de plusieurs milliers de membres de l'élite polonaise (officiers, médecins, ingénieurs, professeurs...), hostiles à l'idéologie communiste, par la police politique de l'Union soviétique (NKVD), au printemps 1940, près de Smolensk. L'URSS a nié sa responsabilité dans le pogrom, dès qu'il fut révélé par les nazis, ainsi que durant toute la durée de la Guerre Froide. En effet, elle en a rendu responsable l'Allemagne nazie, ne reconnaissant ses crimes qu'en 1990.

Depuis 2012, les archives nationales américaines ont divulgué des documents prouvant que les États-Unis savaient, depuis 1943, que l'URSS était responsable du massacre. Ce nouveau document démontre que la dissimulation d'informations n'était en rien accidentelle, mais bien une décision politique pour ne pas brouiller les rapports avec l'allié soviétique. En effet, témoignage d'un lieutenant américain, John H. Van Vliet, prisonnier de guerre des nazis en 1943, le document raconte avec détails la découverte des charniers par les Allemands. A l'instar de bien d'autres, ils ont été délibérément cachés par les autorités américaines.

En 1943, dans son journal, l'ambassadeur polonais au Royaume-Uni, Edward Raczynski, rapporte qu'en privé le Premier ministre britannique, Winston Churchill était plus franc : "Hélas, les révélations allemandes sont probablement vraies", "Les Bolcheviques peuvent être très cruels".

La Rédaction (www.lepetitjournal.com/varsovie) ? Mercredi 15 janvier 2014

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Varsovie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bénédicte Mezeix

Rédactrice en chef de l'édition Varsovie.

À lire sur votre édition locale