Mardi 10 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CYBERPUNK 2077 – Future claque du monde du jeu vidéo ?

Par Hervé Lemeunier | Publié le 18/06/2018 à 00:00 | Mis à jour le 18/06/2018 à 00:00
cyberpunk 2077

Lundi, la conférence de Microsoft de l’E3 2018, le salon mondial du jeu-vidéo qui se réunit annuellement à Los Angeles, tenait déjà en haleine le monde du gaming, après près de deux heures de présentations de jeux attendus sur la console Microsoft Xbox one pour la rentrée 2018 : Gears 5, Halo Infinite, extension de Cuphead, etc. Sobre jusque-là, l’événement prend une tournure purement américaine lorsque l’écran géant de la salle de conférence devient sans crier gare victime de prétendus hackers, devant un Phil Spencer faussement médusé. Un second trailer improbable de Cyberpunk 2077 s’offre alors aux regards ébahis des centaines de journalistes et accrédités. Six ans après une première bande-annonce alléchante, voilà donc le jeu édité par la société polonaise CD Projekt ressorti des placards. Ardemment désirée, la nouvelle n’a pas mis longtemps à faire le tour d’Internet et d’y aimanter les espoirs, rumeurs ou intox qui pullulaient déjà autour du jeu dystopique. Celui-ci a en effet longtemps été annoncé comme la future baffe du jeu-vidéo. Marcin Janiszewski, en charge du développement du jeu, parviendra-t-il à poursuivre l’âge d’or de la société CD Projekt, lancé par la saga The Witcher, succès critique autant que commercial ?

 

 

Avant ce lundi, le compte officiel de Cyberpunk 2077 affichait trois tweets en un peu plus de cinq ans d’activité, dont un simple « beep » il y a quatre mois. C’est assez peu pour l’un des jeux-vidéos les plus attendus dans le monde. Stratégie de communication proche du génie, ou développement du jeu en berne ? Qu’importe, le silence radio de CD a fait gentiment monté la hype, avant, donc, l’apothéose du second trailer. Une cinématique de deux minutes dévoilant un univers sombre, rempli d’armes futuristes au design réfléchi et à des membres articulés cybernétiques. Ajoutez à cela des références à l’univers de la science-fiction (notons par exemple Mad Max, Blade Runner et Akira) parsemées un peu partout, et il n’en fallait pas plus pour parler d’un retour au premier plan de Cyberpunk 2077, qu’on annonce comme le digne héritier de The Witcher 3. Inspiré des romans d’Andrzej Sapkowski, ce RPG dans un univers de medieval-fantasy avait déjà mis tout le monde d’accord lors de sa sortie en 2015, en remportant notamment le titre de « Jeu de l’Année » plus de … 160 fois.

 

Cyberpunk 2077 : faire du (très) neuf avec du (légèrement) vieux

 

Plus aucun doute là-dessus, le boss de CDP Marcin Iwiński a trouvé la recette du succès, et il semble assez enclin à la ré-utiliser pour une nouvelle fournée. Cyberpunk 2077, c’est donc un peu la confiture cuisinée dans le vieux pot de «The Witcher 3 ». On n’y retrouvera plus le monde moyen-âgeux, ses monstres et ses runes antiques, ni Geralt, personnage principal de la saga The Witcher. Pour le reste, l’identité CDP devrait être quasi-intégralement respectée dans ce Cyberpunk 2077, qui a toutefois toutes les armes pour dépasser son glorieux aîné. Tout comme ce dernier, Cyberpunk reprend ainsi un univers préexistant, du nom de « Cyberpunk 2020 ». Ce jeu de rôle sur table, créé en 1990, met aux prises des personnages dans un univers dystopique. Assez logiquement, la version jeu-vidéo propose de revenir dans cet univers seulement 57 ans plus tard. V, le personnage féminin ou masculin que le joueur incarne, habite la ville-monde Night City, en Californie, où les méga-corporations, le cybernétique et la violence de gangs régulent toute la vie de la société. Dans un format RPG classique, le joueur devrait se voir offrir la possibilité de choisir une classe, avant d’évoluer et de gagner des compétences utiles à la progression du jeu. Parmi ces classes, si le jeu reste fidèle à l’oeuvre originale, on devrait y retrouver le Techie, spécialiste de la technologie, le Med-techie, son pendant expert en médecine, ou encore le Cop, super-flic ou détective armé mais doté d’une éthique. A partir de là, de multiples scénarios et mécaniques de gameplay permettront de diversifier le jeu et d’étendre une durabilité de jeu hallucinante à « plusieurs centaines d’heures », selon les mots de Marcin Janiszewski. Les enjeux de l’univers cyberpunk, soit, en pagaille, la peur d’une société plus inégalitaire et en vase clos, la marchandisation à outrance, le hack généralisé et l’apparition d’implants cybernétiques serviront quant à eux d’assaisonnement au jeu. On est donc assez sereins du côté des développeurs, probablement soulagés de franchir enfin une étape dans la conception et la communication de la sortie du jeu. Et pourtant, que ce fut compliqué…

 

Cyberpunk 2077 - Annonce Facebook

 

Une page blanche en 2016 et des rumeurs

 

Annoncé en cours de production dès 2013, soit deux ans avant la sortie de son grand-frère TW3, Cyberpunk 2077 a eu le temps de prendre la poussière. Six ans, et probablement même huit puisque les rumeurs annoncent sa sortie en 2020, c’est particulièrement long pour la conception d’un jeu-vidéo. Et pas toujours rassurant, comme en atteste ce message caché des développeurs dans le second trailer, tentant de s’excuser et de justifier ce laps de temps particulièrement irritant pour les fans les plus impatients. Alors que des vidéos du gameplay avaient fuité durant les premières années de développement, CD Projekt a été contraint d’annoncer que ces fâcheuses révélations n’étaient plus d’actualité. En cause, un reboot du jeu en 2016 : à savoir, une remise à zéro de Cyberpunk 2077. Peur du bide ou perfectionnisme ? Là aussi, difficile d’en savoir plus, tant les nombreuses infos trouvées de ci de là sont à prendre avec des pincettes. Les plus optimistes répondront la deuxième alternative, tant, là encore, des rumeurs folles annoncent un gameplay révolutionnaire : possibilité d’interruption des PNJ (personnes non-joueurs, des personnages du jeu qui interagissent avec le joueur mais ne sont pas contrôlés par lui), système d’évolution du personnage et de l’histoire en lien avec la technologie, level design en monde ouvert avec une réelle diversité d’ambiance et de décors, selon les quartiers de Night City, etc.

 

Les premiers éléments de réponse ne seront de toute façon délivrés qu’aux journalistes présents à l’E3, autorisés à jouer une démo du jeu en espace clos. La patience sera donc de mise : pour les Hardcore Gamers, mais aussi pour CD Projekt, qui aimerait passer le cap de révélation à confirmation.

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Varsovie ?

TRADITIONS

Petit Guide des marchés de Noël en Pologne

La féérie de Noël s'est invitée sur les marchés polonais pendant le mois de l'Avent. Noël - «Boże Narodzenie » en polonais - est un événement majeur dans ce pays empreint des coutumes catholiques.

Vivre à Varsovie

TRADITIONS

Petit Guide des marchés de Noël en Pologne

La féérie de Noël s'est invitée sur les marchés polonais pendant le mois de l'Avent. Noël - «Boże Narodzenie » en polonais - est un événement majeur dans ce pays empreint des coutumes catholiques.

Expat Mag

Stockholm Appercu
LE SAVIEZ-VOUS

Le Cadeau de Noël suédois pour 2019

La boîte mobile est le cadeau de Noël de l'année 2019. Pour la trente-deuxième année consécutive, HUI, l´Institut de recherche commerciale suédois sélectionne le cadeau de Noël de l´année.