Dimanche 24 mars 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

BERLINALE 2017 - Agnieszka Holland récompensée

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 19/02/2017 à 23:00 | Mis à jour le 13/09/2017 à 07:48

Le thriller écrit et réalisé par Agnieszka Holland, Pokot, a été désigné comme représentant officiel de la Pologne pour un Oscar dans la catégorie Meilleur film en langue étrangère. Le film est une adaptation du roman "Sur les ossements des morts" d'Olga Tokarczuk qui est aussi co-auteur du scénario.

Le président du comité de sélection, le cinéaste polonais et britannique Pawe? Pawlikowski qui a remporté en 2015 l'Oscar du meilleur film en langue étrangère avec Ida, a déclaré que Pokot est «une histoire universelle et soigneusement conçue. [?] Ce patchwork de genres reste incroyablement actuel et nous pose constamment des questions de base. C'est un film sur la valeur de la lutte pour ce qui nous entoure, pour notre environnement et pour ceux qui sont plus faibles que nous. »

Pokot signifie en polonais la piste ou la piste d'un animal qui est chassé. L'histoire est celle de Janina Duszejko, une ancienne ingénieure, astrologue et végétarienne, qui vit dans un petit village pittoresque dans les montagnes des Sudètes. Une nuit, elle tombe sur le cadavre d'un voisin. Le braconnier a succombé à une mort mystérieuse. Il y a des traces de sabots de chevreuil autour de sa maison... Des cadavres de personnalités locales sont également découverts. Tous étaient des chasseurs. Duszejko tente de convaincre la police locale qu'ils ont été assassinés par des animaux sauvages. Mais une autre personnalité est retrouvée morte et Duszejko devient alors la principale suspecte. Puis lorsque la paroisse locale brûle et que le prêtre et l'aumônier de l'association de chasse locale meurent dans les flammes, les policiers sont quasiment certains de la culpabilité de Duszejko...

Agnieszka Holland a évoqué le "défi stylistique, technique et artistique" qu'a représenté ce film, tant il est difficile d'en définir le genre. Contrairement à ses films précédents, Pokot est à la fois un drame psychologique, une comédie noire, un thriller ou encore un comte fantastique. Un genre nouveau, que la réalisatrice a eu du mal à faire accepter, notamment auprès des chaînes de télévision et investisseurs. A la question "de quel genre de film s'agit-il? ", elle répond: "un thriller anorcho-écologico féministe avec une touche d'humour noir."

Le film est une coproduction entre la Pologne, l'Allemagne, la République tchèque, la Slovaquie et la Suède. Il a remporté l'Ours d'argent - Prix Alfred Bauer au Festival de Berlin de cette année. Ce prix récompense depuis 1987 un film qui ouvre de nouvelles perspectives dans l'art cinématographique ou offre une vision esthétique novatrice et singulière.

A propos d'Agnieszka Holland

Passée par la prestigieuse école de la FAMU de Prague avant de devenir réalisatrice et scénariste au début des années 70, Agnieszka Holland a collaboré notamment à plusieurs reprises avec Andrzej Wajda (Danton, 1982, Un amour en Allemagne, 1983). Elle participera plus tard à l'écriture de Trois couleurs - Bleu de Kryzsztof Kieslowski avant de collaborer à la réalisation de films américains ou français. Trois de ses films ont déjà été « nominés » aux Oscars: Angry Harvest (1985), Europa, Europa (1991) et In Darkness (2011).

 

Pour voir la bande annonce de Pokot: https://www.youtube.com/watch?v=3JxYmGXAfXc



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© photo Agnieska Holland: Wikimedia Commons 

La Rédaction (lepetitjournal.com/Varsovie) - Mercredi 13 septembre 2017

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook

 

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Athènes Appercu
TOURISME

Kalymnos, l’île aux éponges et aux alpinistes

Kalymnos, quatrième plus grande île du Dodécanèse se fait discrète dans le palmarès des joyaux insulaires grecs. Pourtant, sa beauté naturelle et son histoire n’en sont pas moins appréciables.