TOURISME EN POLOGNE - Découvrir Poznań

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 10/04/2013 à 22:00 | Mis à jour le 15/10/2018 à 09:50
Poznan 1

Après vous avoir fait découvrir les villes de Lodz, Lublin ou Zakopane, Lepetitjournal.com vous invite aujourd'hui à la rencontre de Poznań, capitale de la voïvodie de Grande-Pologne et 5e plus grande ville de Pologne, berceau de la nation polonaise mais aussi l'un des endroits les plus dynamiques du pays.

La vieille ville

Si aujourd'hui c'est sur la partie est du pays et bien évidemment à Varsovie que sont regroupés les principaux pouvoirs polonais, l'histoire montre que c'est à l'ouest du pays et à Poznań que la nation polonaise trouve ses origines.

Les premières bourgades slaves découvertes dans la région datent du IXe siècle : un château fut alors construit sur Ostrów Tumski, île sur la Warta. Le développement de la ville débuta au temps du prince Mieszko Ier et du roi Boleslas le Vaillant, les premiers souverains polonais. Dès 968, un évêché y fut fondé. Poznań était alors un des deux centres clés de l'État polonais.

On vous recommandera ainsi de voir l'ancien hôtel de ville (Ratusz), détruit et reconstruit au XVIe siècle, l'un des plus remarquables de la Renaissance polonaise. Le Ratusz abrite aujourd'hui le musée historique de la ville, ouvert tous les jours de la semaine et qui permet une exploration dans l'univers de la Renaissance et du règne des Jagellons.

Egalement, sur la place Rynek repose l'immanquable Muzeum Instrumentow Muzyczyncyh (le musée des instruments de musique), un musée très divertissant et unique en Pologne avec quelque 2000 instruments recensés.

Pour les amateurs de cuisine polonaise, la vieille ville encore une fois offre un large choix de restaurant parmi lesquels le Ratuszowa, situé sur la très belle Rynek (Place du marché), proposant une cuisine raffinée, une terrasse pour les soirées d'été. Par ailleurs, pour mieux apprécier la fontaine « Bamberka », un des symboles de la création de la ville, le « Restauracja Bamberka » vous accueillera dans cette petite maison à colonnade, cachée à l'ombre du ratusz ou l'ambiance rétro se retrouve dans l'atmosphère  et la décoration.

Poznan est une ville au passé tumultueux. Le Muzeum Poznań (musée de soulèvement de 1956), dans le Centre Culturel Zamek, retrace l'histoire de la ville sous l'oppression soviétique, plus particulièrement lors de la révolte de juin 1956 contre le régime communiste.

A l'extérieur du centre culturel, sur la place A-.Mickiewicza, un grand monument commémore cet événement historique.

Le nouveau Poznań

Bien qu'aujourd'hui considérée seulement comme la 5e ville de Pologne, Poznań n'en demeure pas moins un carrefour dynamique grâce à sa position géographique avantageuse. Au milieu du nouveau grand axe Varsovie-Berlin, Poznań est une des principales attractions pour certaines multinationales allemandes, à seulement 2h de la ville.

Poznań est également une ville universitaire active, avec 140 000 étudiants, la proportion a doublé depuis 20 ans. On y trouve ainsi une multitude de bars, clubs, cafés, et lieux nocturnes animés. Le Prolytaryat Klubokawarnia, à deux pas de la place centrale mais à mille lieux de son esprit et de son style, est un bar de Poznań qui porte haut les couleurs du réalisme socialiste, avec des peintures et des bustes à la gloire de Karl Marx ou des affiches de propagande « pro soviétique ». L'ambiance s'est heureusement depuis détendue et la clientèle assez variée s'installe comme elle veut au bar de l'entrée ou dans les confortables sofas de l'intérieur. 

Des manifestations culturelles ont lieu chaque année au printemps avec le Festival Poznan Jazz Fair, organisé tous les mois de mai et qui donne rendez-vous avec de nombreux musiciens dans divers clubs de la ville.

Il faut compter environ 3h pour se rendre à Poznań depuis Varsovie en train et découvrir les multiples facettes et le dynamisme de cette ville, carrefour de l'ouest polonais.

Antoine Roux (www.lepetitjournal.com) - jeudi 11 avril 2013

 

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Varsovie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bénédicte Mezeix

Rédactrice en chef de l'édition Varsovie.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale