Lundi 23 novembre 2020

LODZ - Une ville à aimer

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 05/12/2013 à 23:00 | Mis à jour le 06/12/2013 à 02:44

Qu'est-ce qui différencie Lodz des autres grandes villes de Pologne ? Qu'est-ce qu'il y a d'extraordinaire dans cette ville ? À première vue, rien. C'est pourquoi je n'avais aucune envie d'y habiter.  Je la trouvais complètement vide et suffocante, tout court : sans âme ! Trois ans ont passé... et Lodz est restée la même. Pourtant, pendant ces trois années j'ai trouvé plusieurs raisons d'en tomber amoureuse, en voici 8 :

1 comme (un)ique : OFF Piotrkowska, un projet qui a permis aux habitants de Lodz de créer un lieu pour sortir, s'évader. Là, on est servis de plats simples mais délicieux, et d'une dose de bonne musique. Ce qui semble le plus attirant, c'est l'ambiance de OFF, un endroit créé par et pour les habitants de Lodz.

2 ans de travaux?   Selon les habitants de Lodz, c'est un vrai cauchemar qui est au coeur de la ville, et ce n'est pas seulement au centre où il y a des changements. Mais le plus important, c'est que Lodz soit sur le chemin du renouveau. Par exemple, la rue Piotrkowska qui nous dévoile son visage renouvelé ou « Mia100 kamienic » (un jeu de mot sur Miasto ? sto = cent), un projet qui donne une deuxième vie aux immeubles du XIX siècle,  mon coup de coeur?

3 jours où Lodz a miroité de toutes les couleurs, c'était Light Move Festiwal (le Festival de la Lumière). Pendant un week-end, on a pu observer différents spectacles où les couleurs ont joué sur les murs des bâtiments de la rue Piotrkowska. Grâce à la musique, on s'est retrouvé dans une autre dimension?

4 comme Le Festival des 4 Cultures de Lodz : Qui peut trouver un peu de ses racines à Lodz ? Oui, les Polonais bien sûr, mais il ne faut pas oublier les Allemands, les Russes et les Juifs qui ont, eux aussi marqué cette ville et les habitants de Lodz entretiennent leur mémoire. Ce festival montre toute la diversité et la richesse de l'histoire culturelle de Lodz. 

5 (octobre 2013) ? la date de la première de « Tu-wim », un spectacle extraordinaire, un des éléments de l'Année de Julian Tuwim, le célèbre poète ?lodzermenszen? décédé il y a 60 ans. Tout le monde le connait grâce à ses poèmes pleins d'humour pour les enfants, mais aussi pour ses oeuvres engagées et non dénuées d'humourpour les adultes.

Les 6 jours de Fashion Week : Du mardi au dimanche, de nombreuses oeuvres vestimentaires ont été présentées à un public conquis, et parmi elles, beaucoup étaient des projets de jeunes créateurs de mode de Lodz. La Fashion Week leur donne la possibilité de s'exposer sous les projecteurs du monde de la mode. 

7 noms de fabricants de Lodz : Pozna?ski, Scheibler, Grohman, Geyer, Biederman, Herbst et Meyer, les noms les plus connus, toujours associés à l'histoire et à l'architecture de cette ville textile Y-a-t-il quelqu'un qui ne connait pas le Palais de Pozna?ski ? Tout le monde peut le trouver sur la carte de la ville (même si c'est souvent grâce à Manufaktura, le plus grand centre commercial d'Europe qui se trouve juste à côté?) Lodz doit sa notoriété à ses manufactures et aujourd'hui encore, nous pouvons  admirer des quartiers tels qu'ils étaient il y a 100 ans. 

Les 8 lettres de l' « Art de Rue » : Plus de 30 exemples de l'Art contemporain urbain illustrent les murs des immeubles de Lodz, grâce à la Fondation Galeria Urban Forms. Les tableaux grand format spectaculaires et attirants sont à découvrir au fil des promenades dans la ville.

Lodz ouvre ses portes à tous ceux qui veulent y trouver l'histoire, la mémoire, mais aussi le plaisir ? et ce n'est pas juste un slogan publicitaire ! C'est une ville sophistiquée : ceux qui ne veulent pas voir sa beauté, ne la verront pas, mais ceux qui ont un peu de temps à consacrer aux découvertes,  seront toujours récompensés par ce que Lodz a de meilleur :  cet esprit introuvable ailleurs si bien capté par Robert Zap?dowski, le photographe qui  sait saisir l'état d'âme et la beauté de cette ville. Emerveillez-vous !     

Jagoda Ochocka, élève du lycée XXI de Lodz, sous la direction de sa professeur Beata Dankowska.

Article conçu dans le cadre du projet Lodzkie bardziej francuskie www.lodzkiefrancuskie.fr

Vendredi 6 décembre 2013

Light Move Festiwal 2013 : http://www.youtube.com/watch?v=tro83v3Syjw   

Photos : © Robert Zap?dowski - Dark Frame

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Singapour Appercu

La tête dans les étoiles avec Claudie Haigneré

A Singapour, dans le cadre du festival vOilah! 2020, une conférence en ligne a été organisée pour recueillir le témoignage de femmes scientifiques. Lepetitjournal.com a rencontré l’une d'elles.

Sur le même sujet