Lundi 22 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Ouverture imminente d’une ligne Castellón-Marseille pour début 2020 ?

Par Lepetitjournal Valence | Publié le 04/06/2019 à 23:00 | Mis à jour le 04/06/2019 à 23:00
Volotea assurera la liaison Castellon-Marseille

L'entreprise publique Aéroport de Castellón (Aerocas) a annoncé vendredi 31 mai avoir accepté d'attribuer provisoirement et de poursuivre la procédure de dotation l'offre présentée par la compagnie aérienne Volotea pour exploiter une liaison vers  Marseille pour une durée de trois ans.

L'offre de Volotea comprend une liaison de 29 semaines vers Marseille entre avril et novembre et une fréquence de vol hebdomadaire. La prévision est de 8.000 passagers par an.

Le secrétaire régional de Turisme et président d'Aerocas, Francesc Colomer, a exprimé sa satisfaction quant au résultat du processus et a souligné l'importance de la route vers Marseille, « qui constituerait la première liaison de l'aéroport de Castellón avec la France et faciliterait l'arrivée de touristes d'un autre marché européen du premier niveau. », le marché français qui est le deuxième marché émetteur avec une part de 16,4% en 2018 et 1,5 million de touristes. C'est aussi le principal marché international qui choisit la province de Castellón comme destination. 

Une aubaine également pour les Français installés dans les Provinces de Castellón et de Valencia qui peinent à accéder au sud-Est de la France par avion. 

logofbvalence

Lepetitjournal Valence

Site d'information, premier média des Français, francophones et francophiles à l'étranger, lepetitjournal.com/valence, c'est VOTRE site !
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

merote jeu 06/06/2019 - 19:18

BRAVO !!!! Je suis à Valence c'est difficile d'avoir un vol pour Marseille. De valence c'est difficile de trouver des vols pour le sud est, je suis ravie de votre projet. Félicitations

Répondre

Vivre à Valence

Barcelone Appercu
FINANCE

Contrat assurance-vie français, résidence fiscale espagnole: attention

Le contrat d’assurance-vie est un des principaux véhicules d’épargne des Français. Une fois passés les Pyrénées, ces contrats de droit français restent souvent en l’état, cela peut poser problème.

Sur le même sujet