Lundi 14 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

J’ACHETE EN ESPAGNE – Faites confiance à Thomas pour investir dans l’immobilier !

Par J'Achète en Espagne | Publié le 08/05/2017 à 23:00 | Mis à jour le 23/04/2018 à 12:53
Maison_JEE

Les Français et les Belges sont chaque année plus nombreux à profiter des opportunités immobilières qu'a laissé la crise derrière elle. Oui mais voilà, acheter un appartement ou une maison en Espagne ne s'improvise pas. Rencontre avec Thomas Rouer, chasseur immobilier indépendant sur la région de Valence et de la Costa Blanca. 

La sensation de visiter, sans quitter son canapé !

C'est en aidant des amis qui cherchaient à acheter un appartement à Valence que Thomas Rouer a réalisé à quel point une recherche immobilière diffère de la France à l'Espagne.

Thomas RouerThomas cherche votre prochaine maison ou appartement, en fonction des critères que vous aurez définis avec lui en amont : « Je sollicite mon réseau, je me rends sur le terrain, j'enquête auprès des voisins, j'épluche les annonces car contrairement à ce que l'on pourrait croire, elles ne sont pas toutes sur Internet ! J'effectue également les pré-visites de tous les biens, je rédige une fiche détaillée pour chacun d'eux, je fais des photos qualitatives et des vidéos intégrales qui donnent l'impression de visiter ? depuis votre canapé ! Ensemble, nous sélectionnons vos coups de c?ur et je viens ensuite vous accueillir à l'aéroport. J'organise vos visites et les rendez-vous, et surtout, je reste à vos côtés jusque la remise des clés.»

Mais ce qui est particulièrement intéressant, c'est qu'avec sa casquette de chasseur immobilier, Thomas propose un service contraire à celui de l'agence immobilière : « L'agent est mandaté par un vendeur afin de trouver un acheteur. Le chasseur immobilier, quant à lui,  recherche un vendeur pour l'acheteur qu'il défend.»

 

Un suivi au-delà des recherches et des économies substantielles

Thomas accompagne également ses clients sur les volets juridiques et financiers. Des aspects souvent négligés par les potentiels acquéreurs : « Si les contrôles nécessaires ne sont pas faits auprès des administrations locales (municipalité ou registre foncier par exemple), vous pourriez devoir rembourser le prêt hypothécaire d'une tierce personne ! Les acheteurs sont bien moins protégés qu'en France. Ainsi, il n'existe pas de délai de rétractation et le notaire ne s'assure pas toujours que les frais de copropriété soient payés. Dans le cas où vous souhaiteriez emprunter en Espagne, je vous mets en relation avec différents banquiers francophones et vous conseille sur l'opération. »

Ses frais de 3% de la valeur du bien ne sont dus qu'en cas de succès de l'opération : « Je demande un acompte de 690€ qui sera déduit de mes honoraires. Pendant 4 mois je présente un minimum de 6 biens, sans maximum. Les économies effectuées sur les déplacements et ma négociation sur le prix initial compensent largement ces honoraires. »

Un gain de temps et d'argent, la sécurité de l'acquisition d'un bien en toute tranquillité et une négociation aiguisée, Thomas Rouer, de J'achète en Espagne est l'homme qu'il vous faut pour acheter en Espagne !

 

Article sponsorisé

 

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

TÉMOIGNAGES

Je suis atteint du virus de l’expatriation, c’est grave ?

Rentrer en France ? Pour certains expatriés, cette perspective n’est pas une option, tant ils ont pris goût à la vie à l’étranger et à son lot de découvertes et opportunités professionnelles. 

Sur le même sujet