Mardi 19 octobre 2021
TEST: 2297

LYCÉE FRANÇAIS DE VALENCE - Comment s´est passée la rentrée ?

Par Lepetitjournal Valence | Publié le 29/09/2014 à 22:00 | Mis à jour le 30/09/2014 à 04:00


1948 élèves ont effectué leur rentrée début septembre au lycée français de Valence. 34% d´entre eux sont français ou bi-nationaux, 62% sont espagnols, 4% issus d´autres nationalités. M. Almosnino, le proviseur, se félicite de la stabilisation des effectifs du lycée qui se confirme de la moyenne section à la terminale. Il se réjouit également de l´arrivée de M. Derambure, nouveau proviseur adjoint et de M. Vanzi, nouveau directeur administratif et financier, "Un apport nouveau d´une dynamique nouvelle". Présentations et bilan de rentrée.

"On vise la stabilisation de la structure. Il fallait consolider, maintenant, il faut stabiliser".

Pour cela, il faut maintenir le vivier et soutenir les familles. Pour pallier au déficit de rentrées en MS par rapport aux PS, le partenariat avec Mi Chalet a été renforcé avec leurs deux classes de PS. L´établissement est aussi attentif aux niveaux des frais de scolarité et aux situations financières des familles : "On fait du sur mesure avec les gens en difficulté avec des échelonnements intelligents et sur 666 familles françaises (au moins un des deux parents), 240 bénéficient d´une bourse, aide prévue par l´Etat français, en fonction de leurs revenus. Globalement, l'Etat français participe financièrement à hauteur de + de 40% et sans la mise à disposition du bâtiment, patrimoine de l´AEFE, sa contribution s´élèverait à 50%". C´est plus précisément l´AEFE qui est propriétaire de ce bâtiment. Par exemple pour la future salle polyvalente, l´AEFE est maître d´ouvrage avec délégation du pouvoir local au proviseur.

Cette année est la dernière du projet d´établissement, mais aussi la première pour préparer celui de 2015 / 2018. Il s´agit donc d´une année de transition, mais rien ne perturbe la mission de cette Direction malgré les changements à la tète du ministère. "Le socle commun est l´axe fort de la loi de refondation de l'école de la République. Notre mission est de décliner  au niveau local, non seulement, le plan d'orientation stratégique de l'AEFE, mais aussi, les politiques du Ministère de l´Education Nationale en relation avec le Ministère des Affaires Etrangères. Depuis deux ans, nous avons mis en place les certifications indispensables pour les futurs étudiants : les certifications en français dans le cadre d'une convention avec le CIEP, l'AEFE et la MLF, en anglais avec le British Council et les certifications en espagnol pour les élèves français, sont àl´étude avec le Cervantes. Ces certifications entrent dans le cadre de la politique des langues de l'établissement et dans son projet même si elles ont un coût de 20.000 euros. Tous les élèves de terminale qui le souhaitent ont accès jusqu´en 2017 aux épreuves de la phase spécifique pour l'accès à l'université espagnole. Le travail de fond sur l´orientation de la 5ème à la terminale que nous avons mis en place porte ses fruits. Les élèves sont conscients de l´intérêt de rester au lycée français pour intégrer la filière de leur choix. La stabilisation obtenue grâce àces différentes politiques, rassure à la fois parents et enseignants".

"Un autre regard, c´est un enrichissement complémentaire à l´établissement"

"Il faut faire attention à la routine professionnelle. Ces nouveaux regards extérieurs permettent de réinterroger les fonctionnements. L´arrivée de personnels nouveaux a permis une nouvelle organisation du pôle administratif. C´est un enrichissement complémentaire pour l´établissement".

Christophe DERAMBURE, nouveau Proviseur Adjoint : "Travailler avec toute l´équipe, toujours dans l´intérêt de l´élève".

Avec une maîtrise de Sciences de l´Education en poche, le nouveau proviseur adjoint a occupé un premier poste de CPE à25 ans, et a occupé un premier poste de Principal adjoint à26. D´abord en de-mande de zones difficiles, il a particulièrement apprécié son travail en ZEP au Havre, à Avignon ou près de Marseille : "Evoluer dans ce contexte pendant 15 années a été très formateur. Influer positivement sur le devenir d´élèves en prise à des difficultés a été un défi passionnant. En lycée professionnel près de Marignane, en tant que proviseur, j'ai investi le champ des relations lycée/entreprises afin de mettre en adéquation l'offre de formation et les débouchés professionnels". Ayant le sentiment qu'il était temps de quitter l'éducation prioritaire, il a été nommé Principal d´un collège favorisé à Bordeaux, avec d´autres enjeux et notamment celui de modifier les pratiques pédagogiques et de renforcer le travail d'équipe afin de favoriser la réussite de tous les élèves.

"La mobilité nous permet de rester en éveil. Je pense que le 'quinquennat' est une bonne chose pour les personnels de direction."

M. Derambure connait à Valence sa première expérience à l´étranger : "Professionnellement, c´est extrêmement intéressant. On sent un dynamisme,un sentiment d' appartenance, un accueil des collègues très convivial, des enseignants en attente, un beau domaine d´action de la PS à la terminale. Au niveau personnel, il s'agit d'un profond changement pour les membres de ma famille". Père de 4 jeunes enfants, l´adaptation se fait petit à petit. "Partir à l´étranger nous attirait depuis un certain temps avec ma femme. Pour les 2 plus petits, il y a des hauts et des bas. J´espère que cette étape va vite passer. Je suis à la fin de ma période d´adaptation et j´ai hâte de remplir ma mission".

"Nous nous sommes mis au travail tout de suite…, autour de l´intérêt de l´enfant."

Arrivé fin août, M. Derambure n´a pas attendu la rentrée pour se mettre au travail : "Être aux côtés de Gilles Almosnino avec son expérience à l´étranger est une grande chance. Nous nous sommes mis au travail tout de suite pour que les emplois du temps soient faits en privilégiant l´intérêt de l´enfant. J´ai aussi un regard de père qui vient à moi, avec une sensibilité différente. J´ai en charge l´organisation de la pédagogie; les liaisons inter-cycles, CM2 -6ème, collège-lycée et lycée-études secondaires. Je dois porter une attention particulière au service d'éducation et m'investir dans le cadre de la politique des langues, la maîtrise du français… Je trouve très intéressant que nos élèves puissent partir à l´étranger. Ils ont, pour le plus grand nombre j'espère, vocation à faire leurs études en France, et j´appuierai les idées d´échanges avec des établissements français. Je vais suivre également la mise en place du Conseil Ecole Collège, le nouvel organe officiel pour formaliser et renforcer la continuité pédagogique entre les cycles". Parmi ses premiers objectifs: accompagner les échanges entre les enseignants sur les pratiques d´évaluation, contribuer à développer  la communication, notamment avec les parents et les personnels.

Nicolas VANZI, nouveau Directeur Administratif et financier : "Décliner le projet de l´AEFE de manière valencienne avec un pilotage financier affiné".

Après des études de Droit, de sciences politiques et de Finances, cet homme de terrain, très attaché au service public, n´en est pas àsa première mission à l´étranger, avec différents postes en Afrique et au Moyen Orient. Si il arrive du Maroc où il était directeur adjoint de l´Institut Français de Rabat et secrétaire général du Service de Coopération et d'Action Culturelle à l´ambassade, il occupe à Valence son premier poste de D.A.F. "Valence faisait partie de mes voeux car c´est un projet de vie familial avec mon épouse et nos deux enfants maintenant scolarisés ici". Avec des premières impressions très positives, il rend hommage à Mr Almosnino : "C´est un proviseur très expérimenté. On est tout de suite dedans avec lui et en quelques jours, nous nous sommes trouvés. L´équipe administrative est un vrai enchantement qui a eu un accueil très chaleureux et j´ai trouvé une équipe de maintenance serviable et très compétente. J´ai été très favorablement impressionné. Cette équipe fait sens. Le noyau s´entend bien et ça se répercute sur l´ensemble de l´établissement. Ça se duplique sur toute la communauté éducative que j´aspire à bien connaitre dans son intégralité".

Dotée d'une double fonction (DAF/Agent comptable), "La fonction d´agent comptable est celle qui requiert le plus de tensions et d´attention. La comptabilité est contrôlée chaque année par la Cour des Comptes. Je suis responsable pécuniairement personnellement des opérations engagées. Le fait que mes comptes soient astreints à des contraintes fixées par l´Etat me convient parfaitement."

"En tant que DAF, mon rôle ici sera de consolider les fonds, afin d'investir après la création de la salle polyvalente, et moderniser l´existant. D´ailleurs, nous sommes en train de réaliser une cartographie de l´établissement pour établir l´existant et projeter l´idéal. Les parents font de gros sacrifices pour mettre leurs enfants ici et nous devons mettre à leur disposition les meilleurs outils possibles". Pour autant il ne s´agit pas d´investir dans du gadget : "Avant tout on ne lésine pas sur la sécurité des enfants et des personnels. Ensuite, je suis très attaché à la responsabilité sociale de l´établissement et au développement durable. Nous pouvons recycler les ordinateurs, privilégier les achats locaux, les entreprises locales et toutes les filières espagnoles. Les économies que peuvent engendrer cette intégration au pays sont affaire de bon sens".

"Piloter, convaincre, et faire adhérer."

Telle est la devise de M. Vanzi, qui y ajoute «sauf si nécessité fait loi.» Sa façon de fonctionner : "On teste et si ça marche, on applique, ainsi c´est plus facile de faire adhérer. Les enseignants et les élèves sont les utilisateurs finaux et nous travaillons de manière collégiale et intelligente: discussion, évaluation, analyse puis décision in fine. Nous allons finir d´équiper l´établissement en visant la préservation du patrimoine et sa modernisation."

Douée d´une solide expérience de chacun dans différents domaines, cette équipe de Direction, sur la même longueur d´ondes, a vécu une rentrée sereine et très positive. L´année s´annonce bien au lycée français de Valence.

Cécile PANISSAL (www.lepetitjournal.com - Espagne) mardi 30 septembre 2014

logofbvalence

Lepetitjournal Valence

Site d'information, premier média des Français, francophones et francophiles à l'étranger, lepetitjournal.com/valence, c'est VOTRE site !
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

VOYAGES

Habitez-vous dans un des quartiers les plus cool au monde ?

Nous avons sélectionné les 15 quartiers les plus cool du monde que l’on a hâte de visiter. Embarquez pour un voyage 100% urbain. Peut-être ferez vous partis des chanceux qui habitent dans l'un d'eux !

Sur le même sujet