Mercredi 20 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

OCEANOGRÀFIC – Clap de fin pour le Festival International des Images Sous-Marines

Par Lepetitjournal Valence | Publié le 28/05/2017 à 23:00 | Mis à jour le 29/05/2017 à 08:32

Une incroyable photo sous-marine de Frances Perz à découvrir à l'Oceanogràfic cet été !

 

Du 26 au 28 mai avait lieu le Second Festival International des Images Sous-Marines (FIIS) à l'Océanografic de Valence. Son but : promouvoir les activités photo-vidéo en milieu sous-marin et transmettre un message de respect envers le monde aquatique. Un festival marqué par l'empreinte du français Jacques-Yves Cousteau, mort il y a tout juste 20 ans. 

Le FIIS : une plongée dans le Grand Bleu

Inaugurée le vendredi 26 mai 2017, neuf ans après sa première édition, le FIIS s'est achevée ce dimanche soir avec la remise des prix des meilleures photos sous-marines. Un événement unique, point de rencontre des grands noms de l'image subaquatique, qui mêlait conférences, projections de documentaires, exposition photographique et même un show culinaire insolite avec la préparation de plats à base de méduses par le gagnant de Masterchef et la gagnante de Masterchef Junior ! 

Pour Juan Antonio Romero, documentaliste, conseiller scientifique et Directeur de ce Festival, l'idée première était « de mettre à la portée de tous, surtout aux enfants, la richesse des métiers de l'image sous-marine à travers des films, des photos et des conférences. Beaucoup de personnes ont des fonds d'écran d'image sous-marines et ne savent pas de qui elles viennent. Un des buts était donc de mettre leurs auteurs dans la lumière ». 

Le Commandant Jacques-Yves Cousteau à l'honneur

Ce Festival avait également donné rendez-vous à trois générations de professionnels qui ont travaillé avec le Commandant Cousteau sur le navire le Calypso. Ce fût notamment le cas de Juan Antonio Romero dans les années 80. Selon lui, le fameux marin à bonnet rouge « mettait un point d'orgue à sensibiliser les plus jeunes au monde marin comme il le faisait lorsqu'il était Directeur du musée océanographique de Monaco durant plus de 30 ans. » Cousteau et son « Monde du Silence » aurait donc apprécié sans aucun doute ce festival à forte valeur éducative.

Si le souvenir du Commandant Cousteau reste très présent dans le c?ur des français, les espagnols lui témoignent tout autant une affection particulière comme les Valenciens l'avaient prouvé en 1998. Cette année-là, lors des Fallas, le Ninot Indultat, l'?uvre sauvée des flammes par le public pendant l'exposition des Ninots, représentait Cousteau. Alors que l'on célèbre en 2017 le vingtième anniversaire de sa mort, Gil Manuel-Hernández, le Directeur du Museo Fallero de Valence, a tenu à rendre hommage au commandant en dévoilant le Ninot lors de l'inauguration. Un moment riche en émotion lorsque ses anciens coéquipiers ont découvert cette sculpture. 

Juan Antonio Romero, Directeur du Festival, et Eduardo Nogués, Directeur Général de l'Oceanogràfic (à gauche) découvre le Ninot Indultat présenté par Gil Manuel-Hernandez, Directeur du Museo Fallero de Valence

Un concours et une exposition photographiques à découvrir durant tout l'été

Par la même occasion, le FIIS accueillait le Concours International de la Photographie Sous-marine qui a vu la consécration de Scott Portelli et de son dauphin Eduardo Acevedo

Le premier prix du Concours International de la Photographie Sous-marine : la photo de Scott Portelli

 

Le deuxième prix du concours pour l'oeuvre d'Eduardo Acevedo 

Les 15 millions de visiteurs annuels de l'Oceanogràfic de Valence pourront admirer pendant tout l'été une magnifique exposition de photos sous-marines grand format, toutes plus impressionnantes les unes que les autres sur une partie du parc. 

(Photo©LPJV - Oceanogràfic)

Shirley SAVY-PUIG (lepetitjournal.com/valence) Lundi 29 Mai 2017 
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite ! 
Suivez nous sur FacebookTwitter et sur Instagram
Téléchargez notre application pour téléphone mobile via Itunes ou via Google Play

logofbvalence

Lepetitjournal Valence

Site d'information, premier média des Français, francophones et francophiles à l'étranger, lepetitjournal.com/valence, c'est VOTRE site !
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

10 idées les plus audacieuses des Valenciens pour changer leur ville

Rendre piétonne la rue Colón, déplacer les discothèques au parc central ou déclarer la chasse aux crottes de chien, voici le début de la liste non exhaustive des demandes des valenciens à leur ville.

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles

Sur le même sujet