TEST: 2297

Nul frustrant (Valencia CF 0 – 0 Getafe CF)

Par Francisco Puig Diaz | Publié le 17/03/2019 à 20:37 | Mis à jour le 17/03/2019 à 22:43
Photo : © www.valenciacf.com
encore un nul

Chaude ambiance à Mestalla ce dimanche. D’une part car la rencontre a pris place en plein durant la Semana Grande des Fallas, mais surtout car elle avait lieu la veille des célébrations du centenaire du club. Et cerise sur le gâteau, l’adversaire du jour, le Getafe, est un concurrent direct pour la 4e place qualificative pour la Champions League.

 

Opposition de styles

Marcelino, fidèle à ses habitudes, offrait un 4-4-2 classique. L’idée du coach était de jouer sur les ailes, profitant du retour en forme de Guedes à gauche et de l’entente Piccini – Ferran à droite.

le pressing haut du getafe a douché les ambitions che

Durant les 10 premières minutes, le pari semblait être gagné : Guedes permutait souvent avec Gameiro pour s’engouffrer dans l’axe, de même que Rodrigo avec Ferran, ce qui a permis de libérer les espaces plein axe pour les passes tranchantes de Parejo et les incursions de Coquelin.

Ajustant son schéma de jeu, l’entraineur de Getafe Jose Bordalas, poussait ses joueurs à marquer de près le double-pivot valencien et à fermer les ailes. Résultat : les blanquinegros perdaient rapidement le ballon et perdaient le fil face au jeu rugueux des madrilènes.

 

Un arbitrage qui gâche la fête

On ne peut pas dire que l’arbitre Sanchez Martinez ce soit fait des amis ce soir.

retour de parejo qui a organise le jeu contre vents et marées

Spécialiste en la matière, les joueurs du Getafe ont encore étalé leur palette d’antijeu : tacles à retardement, gain de temps, contestations des décisions arbitrales… de quoi faire péter les plombs de Marcelino qui est passé tout près de l’expulsion.

Même le VAR s’en est mêlé pour éviter la victoire des ches. Guedes avait ouvert le score en début de seconde période, mais l’arbitrage vidéo annulait le but, statuant que Gameiro participait, en position de hors-jeu, au but. Une décision difficile à avaler pour les supporters valenciens.

 

Remplacé, Gameiro explose

Remplacé par Santi Mina à la 77e minute, Kevin Gameiro a laissé exploser sa colère face à un Marcelino surpris. Isolé sur le côté gauche après la décision de son coach de replacer le Portugais dans l’axe, le Français n’a eu que peu de ballons à jouer en seconde période.

guedes dans l'axe a apporté du mordant en attaque

En conférence de presse, le coach a joué de la langue de bois, mais a tenu à rassurer sur sa relation avec le français : « Je peux vous garantir, sans hésitation, qu’il n’était pas fâché par rapport au changement ni par rapport à moi. C’est un joueur très respectueux, éduqué et qui est très important en ce moment pour nous. Il respecte chacune de mes décisions et nous avons une très bonne relation entre nous. »

Très supérieur en 2e période, le Valencia CF n’a que très peu tiré au but. Et pourtant les occasions se sont enchainées dans la surface du Getafe. Face à la solidité défensive des madrilènes, les attaquants valenciens n’ont rien pu faire. Le match nul de plus pour les valenciens qui fait les affaires du Getafe, surprise du championnat cette année.

22089717_10155735495175477_7302706872380432125_n

Francisco Puig Diaz

Né à Paris d'un père de la région Valencienne et d'une mère des Canaries, Francisco à baigné dans la culture hispanique et valencienne depuis son plus jeune âge. Il adore le football, le cyclisme et les Fallas.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Murcielago dim 17/03/2019 - 23:59

Getafe est simplement l'équipe la plus répugnante de liga. Tout l'inverse du beau football c'est vraiment l'allégorie de l'anti-jeu. Difficile à imaginer comment les quelques supporters peuvent prendre plaisir à encourager une telle équipe. En attendant la ligue des champions semble maintenant hors d'atteinte par la liga. Outre cela je souhaite un joyeux anniversaire, centenario à notre Valencia cf et tout ses supporters Amunt ? ❤️ ????

Répondre

Soutenez la rédaction Valence !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale